Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

Rosetta, Nabilla, Ebola, Nicolas…cherchez l’intrus !

Cette semaine est encore dense en actualités. Plus que jamais les médias ont du sujet à se mettre sous la dent. À commencer par la bonne étoile qui veille sur la ville rose avec des succès littéraires nationaux: le prix Goncourt pour Lydie Salvaire et le prix essai Renaudot pour Christian Authier. Sur le plan mondial, le prix Nobel d’économie distinguait le toulousain Jean Tirole. Et tout dernièrement, le succès interplanétaire de la mission Rosetta à “80% un succès ” avec l’atterrissage d’un robot européen, piloté par le CNES Toulouse.

Pendant ce temps-là, tous les pays font front face à l’épidémie du virus Ebola qui a déjà provoqué plus de cinq mille morts en Afrique de l’ouest. Cette situation affole tous les dirigeants de la planète, réunis en G20 en Australie, qui redoutent une pandémie.

Pendant ce temps-là, les terroristes de Daech progressent dans l’horreur chaque jour un peu plus. Et des ressortissants français se trouvent mêlés à ces exactions, à ces “crimes contre l’humanité” comme l’a très justement déclaré François Hollande, président de la République française, n’en déplaise à des détracteurs qui bafouent des moments de communion républicaine, le 14 juillet ou dernièrement le 11 novembre.

Pendant ce temps-là, la véracité du document lybien  tendant à prouver la tutelle financière d’un dictateur étranger sur un candidat à l’élection à la présidence de la République en 2007, Nicolas Sarkozy, est avérée.

 

« Closer devient l’alpha et l’oméga de l’analyse politique »

 

Pendant ce temps-là,…. Et oui depuis que Closer devient l’alpha et l’oméga de l’analyse politique en France, on a droit à Nabilla, sa vie son œuvre, en une, partout ou aux déclarations de Johnny Hallyday reconverti, à l’occasion de la sortie de son xième album, en politologue averti : ” À que Nicolas m’a déçu…. À que la France est un pays d’assistés”….de la part du plus grand assisté de France…non de Belgique… non de Suisse…. Enfin de là où l’on s’acquitte du moins d’impôts possible, c’est un régal!!!

Bref, à quand David Guetta donnant des cours de droit constitutionnel sur BFMTV?

J’ai eu plus d’échos de la voix de l’idole des jeunes (des sixties) sur la politique intérieure que de celle de Jean Tirole sur l’économie. J’ai eu plus d’échos de la vie de Nabilla que de celle de Philae ( la sonde de la mission Rosetta). La vie de la cité, de la chose publique, mérite bien mieux. Certes, on a les élus qu’on mérite. Certes, on a les médias qu’on écoute ou lit. Pourtant, du haut de ma humble personne, j’ose espérer que l’avenir nous réserve des débats d’idées d’un niveau autre que celui auquel on a droit actuellement. J’ose espérer que l’avenir de la politique en France ne se résumera pas à un FN embourgeoisé face à une gauche extrême verdâtre boboïsée ; que les valeurs humanistes ne seront pas de simples apparats! Je n’énonce que des mots certes, mais à décliner en actes : comme la reprise du Journal Toulousain par ses propres journalistes ou comme la prolifération de groupements d’employeurs… Bref que l’économie sociale et solidaire devienne une réalité plus prégnante.

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.