David Saforcada
David
Saforcada
bonapartiste

République …

 

 

En lisant Casa Nova et son attaque en règle de la Vème République je ne peux que sourire. Un sourire qui masque mon agacement, pour ne pas dire autre chose, lorsque je lis dans un même texte que «  … Ses deux premières tentatives sont brèves et se finissent avec la confiscation du pouvoir par un Bonaparte » et plus loin « …Elle réduit à la portion congrue la participation citoyenne en imposant le passage par l’ordonnance pour éviter la consultation publique. » Alors soit l’on m’aurait menti durant des années, soit je suis trop bonapartiste, mais justement n’est-ce pas les Bonaparte qui ont fait valider par la « consultation publique » leur accession au pouvoir ? Si je compte bien, ce n’est pas moins de sept fois que les Français ont eu à se prononcer et je ne compte pas la première élection d’un président au suffrage universel. Suffrage universel qui fut rétabli, certes uniquement masculin, par Louis-Napoléon après une « légère » amputation de M Thiers et de ses amis. Consultations publiques qui seront oubliées de 1870 à 1940 par ces mêmes républicains qui demandaient plus de démocratie. Jamais le peuple ne fut consulté pour l’instauration de la IIIème République … Comment aussi comparer Pétain à de Gaulle ? Ecrire « … elle prend pourtant la mauvaise habitude de se confier en période de crise à un « sauveur » qui la met à bas, avec l’État Français de Pétain en 1940 et avec De Gaulle en 1958 », même pour des « intellos » de gauche, est une honte et une vision bien spéciale de l’histoire de France.

“On peut dire merci au bloc de l’Est de s’être effondré”

Que veulent les « républicains » d’aujourd’hui ? Veulent-ils un retour au régime des partis, une république parlementaire avec laquelle tout serait ingouvernable tant les partis eux-mêmes sont divisés ? Veulent-ils des « consultations » régulières sur tout et n’importe quoi afin d’être en campagne permanente ? Enfin qu’entendent-ils par République ? Il y en a tellement que l’on pourrait s’y perdre et encore l’on peut dire merci au bloc de l’Est de s’être effondré pour ne plus à avoir à parler de la très démocratique RDA … Peut être que de s’interroger sur la République elle-même peut être faudrait il s’interroger sur ceux qui la représentent, sur ce « personnel » politique qui n’est plus à la hauteur et qui au lieu de se remettre en question cherche à remettre les institutions en question. Vouloir faire une « maison neuve » sur des fondations plusieurs fois vermoulues n’est pas très encouragent alors que nettoyer tout l’édifice avec une bonne dose de responsabilisation et de courage pourrait suffire. Et puis oui, un Homme providentiel pour secouer tout cela pourquoi pas. N’oublions pas que c’est parce qu’il a voulu nettoyer que le général est tombé …


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.