Philippe Goirand
Philippe
Goirand
Militant de Nouvelle Donne

Réponse à Patrick Aubin

Cher Patrick Aubin,

En réponse à votre article intitulé “COP21 ? MORALITÉ : DONNE-MOI TES SOUS !’”

Vous contredisez les causes humaines du réchauffement climatique, en vous appuyant sur les propos d’un président de la République française qui ne maîtrise pas le sujet, ou encore d’un présentateur météo cherchant à valoriser sa notoriété…

Je ne suis pas scientifique et ne pourrai pas vous démontrer par A + B comment nos émissions de gaz à effet de serre vont augmenter la température moyenne terrestre. Je sais seulement que l’ensemble de la communauté scientifique défend cette thèse, dont le détail est compilé par le GIEC, groupe d’experts travaillant sous l’autorité des Nations Unies.

Vous avez choisi de traiter sans preuves la quasi-totalité des scientifiques de la planète de voleurs et d’hystériques. En guise de raisonnement, vous cherchez à vous auto victimiser , à vous auto accuser  de « négationnisme »… Je ne vous qualifierai pas de négationniste, vu la charge historique de ce mot. Juste de valet au service du conformisme, de l’immobilisme et surtout des intérêts financiers de multinationales qui veulent pouvoir gratter jusqu’au dernier sou les bénéfices de nos ressources fossiles et de tout ce qui fonctionne avec. J’espère que vos amis climatosceptiques et vous-même aurez l’occasion de répondre de vos propos. Pas forcément devant un tribunal, même si l’inaction organisée face au réchauffement climatique est clairement un crime contre l’humanité. Mais déjà devant nos enfants…

« L’inaction organisée face au réchauffement climatique est clairement un crime contre l’humanité »

La Terre a évidemment connu des cycles de réchauffement et de glaciation par le passé. Ce qui est en question aujourd’hui, c’est la rapidité du réchauffement parce que l’homme a envoyé dans l’atmosphère en 2 siècles la majeure partie du carbone de nos sous-sols. Et même si des incertitudes demeurent sur son ampleur et ses conséquences pour l’humanité, sur la capacité de notre planète à absorber ce carbone, sur les effets de seuil, les réactions en chaîne possibles, nous n’avons pas d’autre choix que de travailler à modérer le phénomène et à nous y adapter. Ça passe par des changements radicaux dans notre manière COLLECTIVE d’utiliser nos ressources, en particulier énergétiques. Ça passe par du courage. Courage que ne semble pas avoir ce gouvernement tellement il recule avec constance face aux lobbies. Et dire que vous mettez dans le même sac les écologistes et les socialistes sur ce sujet. Vous devez vivre dans un monde parallèle…

Alors pourquoi tant de haine contre les gens qui tentent, plus ou moins efficacement, ou sincèrement, de préserver notre climat ? Parce que cette haine va de pair avec celle que vous nourrissez contre l’État. « Taxer c’est voler », trouve-t-on sur votre page Facebook. Vous êtes une espèce de dinosaure de l’ère d’Adam Smith, ère où la question écologique ne se posait pas, ère où il suffisait de réduire une bonne partie de la population à l’esclavage pour faire fonctionner votre « chère » économie. Un État régulateur ? Quelle horreur…

Les sociétés privées ne résoudront pas le réchauffement climatique, pas plus que la main invisible du marché. Une telle résolution ne peut venir que d’une négociation entre États (pour peu qu’un nombre suffisant d’entre eux retrouve leur autonomie face aux multinationales). Le schizophrène qui ne supporte pas l’État en conclut que le réchauffement climatique n’a pas de cause humaine…

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.