Jean-christophe Nef
Jean-christophe
Nef
Quincaille culture a aimé

Quincaille Culture a testé… une soirée au théâtre

Chaque fois que je vais au théâtre, j’apprécie ce spectacle direct où les acteurs sont là, présents en chair et en os… Loin de tous ces écrans qui mettent comme une barrière entre le spectacle et le spectateur… Cette fois-ci, je suis allé voir « Les Temps difficiles » au Théâtre du Pavé et la magie a opéré de nouveau ! Cette pièce a été écrite en 1934 et décrit les difficultés d’une dynastie d’industriels au moment de la crise de 1929. Pour conserver la majorité de leurs parts, ils envisagent un mariage de raison. Mais quel mariage ! Le « prétendant » est un héritier richissime aussi laid que pervers et dégénéré (fruit de mariages consanguins). Cette pièce est une pièce sur l’argent, son pouvoir sur les Hommes et sur la corruption des esprits qu’il engendre… Cette histoire serait finalement assez banale si la mise en scène n’en faisait pas un spectacle exceptionnel. En effet, l’auteur de la pièce avait prévu quatorze comédiens pour quatorze rôles différents ; ici, le metteur en scène, Eric Vanelle, a pris le parti de faire jouer tous ces rôles par quatre acteurs seulement ! Les acteurs jonglent donc avec leur costume ajoutant ou enlevant un accessoire, un vêtement pour changer de personnage parfois à une vitesse stupéfiante ! Il est vrai que cela est plutôt difficile à suivre au début mais devient passionnant et jubilatoire dès la deuxième partie de la pièce.

Évidemment, toute ressemblance entre la situation de la pièce et une situation existante serait totalement fortuite, ou pas… Comme l’indique la présentation de la compagnie.

Curieusement, le Théâtre du Pavé occupe les locaux d’un ancien cinéma, le Ciné Maran qui était, il y a plus de quarante ans, un cinéma de quartier… Il a donc été remplacé par ce théâtre, un théâtre de quartier en quelque sorte… Ce qui colle parfaitement à l’événement dans le cadre duquel est programmée cette pièce : « Des Théâtres près de chez vous ».

Alors, éteignez tous vos écrans ! Tous vos smartphones, tablettes et autres ordinateurs, le spectacle vivant vous attend au coin de la rue !

Une expo à ne pas rater à la Galerie Daudet (rue de la Trinité à Toulouse) baptisée Solo et Duo qui présente les travaux de Bernard Cadène et Valérie Marty. Bernard Cadène est le peintre de la liberté, liberté dans les couleurs, liberté dans les formes, loin de toute contrainte académique. Valérie Marty sculpte le corps féminin et réalise d‘émouvantes silhouettes proches du pop art.

 

Quincaille Culture est un blog sur la culture, sur toutes les cultures

À retrouver à cette adresse :

www.quincailleculture.wordpress.com

                                                          

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.