Philippe David
Philippe
David
L'esprit libre

Que la fête commence !

Du 10 juin au 10 juillet la France va être le centre du monde puisque la grand Messe du football européen, ce jeu merveilleux comme disait le Roi Pelé, se jouera en France.

Un Euro c’est une coupe du monde sans le Brésil, l’Argentine et l’Uruguay disent tous les connaisseurs et cet Euro promet d’être relevé et spectaculaire.

Relevé car la plupart des stars du football européen fouleront les pelouses, de Lille à Toulouse et de Nice à Bordeaux.  Spectaculaire car Cristiano, Zlatan, Griezmann, Iniesta, Müller, Hazard, Rooney ou encore Buffon seront là. On peut déplorer l’absence de quelques stars pour cause de blessure comme Verratti, Reus (qui avait déjà eu la malchance de se blesser lors du dernier match de préparation à la coupe du monde 2014 que son pays allait remporter) ou encore Kompany mais l’essentiel sera ici, chez nous, pour montrer un spectacle aussi beau que possible.

On rêve bien évidemment d’un troisième titre pour les Tricolores, après ceux de 1984 et 2000, pour que la France rejoigne les triple vainqueurs allemands et espagnols.

Même si la défense est incontestablement le point faible de l’équipe de France, celle-ci ne manque pas d’atouts malgré l’hécatombe de blessés (Varane, Diarra, Mathieu entre autres).

Un excellent milieu de terrain avec les tauliers Matuidi et Pogba auxquels se sont joints les révélations du printemps Kante et Payet plus un secteur offensif qui fait rêver avec Griezmann, Martial, Coman ou encore Giroud.

Mais, outre les hommes, il y a l’état d’esprit et l’esprit d’équipe de ces Bleus qui sont au pied de l’Aconcagua (l’Everest étant la coupe du monde), qui sont exemplaires. Remontés deux fois au score alors qu’ils menaient de deux buts contre les Pays-Bas à Amsterdam et contre le Cameroun à Nantes, ils sont allés chercher dans les dernières minutes le but qui permettait de passer d’un score mi-figue mi-raisin à un succès.

Cette équipe de France on l’aime pour sa gnaque, pour son envie, pour ses coups de génie, pour ses coups francs, avec Payet du droit, Griezmann du gauche sans oublier Pogba pour les frappes de très loin. On est revenus à l’époque où le duo Platini Genghini terrorisait les équipes qui avaient la mauvaise idée de commettre une faute à moins de 30 mètres de leur but, les Néerlandais, Yougoslaves, Koweïtiens, Autrichiens ou Espagnols peuvent en témoigner.

Alors oui on y croit, oui on va être derrière elle dans les stades, les fan zones, les cafés ou chez soi, seul ou entre amis.

Allez les Bleus et que la fête commence !

 

Retrouvez Philippe David sur Sud Radio, à partir du 10 juin, tous les jours (du lundi au vendredi) à 07h07 et 09h07 pour son émission ‘’L’Euro de football, la fabuleuse histoire’’

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.