Jean-christophe Nef
Jean-christophe
Nef
Quincaille culture a aimé

Prenez garde ! Prenez garde ! Voilà la Jeune Garde !

Oui, prenez garde, voilà la jeune garde de la nouvelle scène française de la chanson… prenez garde de ne pas passer à côté de cette jeune génération si talentueuse… Aujourd’hui, j’ai choisi une jeune garde entièrement féminine ! Elles ont sorti un album ou deux, parfois aucun, mais elles commencent à se faire un nom… Alors parions sur l’avenir avec Marie Flore, Swann, Alma Forrer, Les Brigitte.

Marie Flore vient de sortir son premier disque, « By The Dozen », disque folk mâtiné de pop ou peut-être l’inverse… Marie-Flore est née dans la musique et cela se sent.  Simon & Garfunkel et Leonard Cohen, Joan Baez l’ont influencée de manière définitive !  Elle apprendra la guitare… écrira ses textes et sa musique…et viendra ce disque, “By The Dozen”, qui en dix titres séduit dès la première écoute, disque court mais exceptionnellement riche, il est un écrin pour la voix de Marie Flore.

Swann a une voix particulière, on l’a comparée à Cat Power, Lou Reed, ou Patti Smith. Son disque, du pur folk poétique et sensuel, est d’une fragilité assumée ; tout pour en faire une future référence dans le paysage musical français… Alors, allez donc faire un petit tour du côté de chez Swann…

Alma Forrer, est une artiste dont le modèle est Joan Baez… On pourrait choisir pire ! Et cela s’entend à l’écoute de ses chansons, un mélange de ballades folk et de chansons à texte “à la française”…  car, paradoxalement, bien que parisienne, Alma fait immédiatement penser aux “songwriters” américains. Elle est d’ailleurs auteure compositrice de ses chansons.

« Les Brigitte : Retour vers le passé »

Les Brigitte se sont déjà fait connaître par des reprises assez originales (Ma Benz, Allumer le feu !) ; aujourd’hui elles sortent un album plus « personnel » ! Ici, on plonge dans un univers incroyablement ringard ou délicieusement kitsch selon la façon d’aborder cet album. Pour ma part, j’adore cette façon, très assumée, de renouer avec le rétro… car ce disque sonne furieusement années 70 et c’est parfaitement mis en musique par les Brigitte. D’ailleurs tout participe à ce retour vers le passé : la musique, les paroles mais aussi leurs tenues et l’habillage de l’album. Une parfaite réussite !

Enfin, une expo de photos à ne pas manquer à la Galerie du Château d’Eau : Variations en nuances de gris, de Algirdas Šeškus. Considéré comme l’un des photographes les plus influents de Lituanie, il a construit son œuvre en décrivant la vie quotidienne dans un style personnel, juste, tendre et intime. Le Château d’Eau présente ici sa première exposition en France (jusqu’au 19 janvier).
 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.