Philippe Goirand
Philippe
Goirand
Militant de Nouvelle Donne

Pour Ségolène le vélo est dangereux

Ségolène Royal nous dit “quand il y a beaucoup de voitures, le vélo est dangereux”. Offrons-lui des petites roues en participant à la page Facebook “Offrons des petites roues à Ségolène“.

Non Madame Royal, le vélo n’est pas dangereux quand on sait s’en servir. Et pour les gens comme vous qui ne savent pas rouler à vélo, il y a des vélo-écoles.

Et le danger vient d’abord des voitures, responsables dans 70% des accidents confrontant vélo et voiture. Il vient aussi des 2 roues motorisés que nos pouvoirs publics s’obstinent à confondre avec les vélos. Il vient de nos villes dont l’essentiel de l’espace public est réservé à l’automobile.

En 2013, nous comptons en France, pour 3268 tués sur la route 49% en voiture, 24% en 2 roues motorisé, 14% à pied et 4% à vélo. Rapporté à l’utilisation, le vélo n’est guère plus dangereux que la voiture et très largement moins que le 2 roues motorisé.

Le danger vient de nos émissions de gaz à effet de serre qui compromettent l’avenir de l’humanité. Il vient de la pollution urbaine, des particules fines des moteurs diesel qui font 42 000 morts par an en France.

Alors Madame Royal, si vous voulez enfin faire quelque chose pour notre environnement, notre planète, merci de comprendre que les mobilités actives (marche, vélo, rollier, trottinette…) sont des moyens sérieux d’atteindre nos objectifs environnementaux, efficaces et peu chers pour la collectivité.

Merci de comprendre qu’il ne tient qu’à vous de mettre en oeuvre une politique ambitieuse et réaliste pour les mobilités actives en France. Il ne tient qu’à vous que les aménagements cyclables soient financés afin que même des gens comme vous puissent faire du vélo en ville sans se sentir en danger, confortablement et avec plaisir.

PS (…) : Pour votre information, les journées sans voiture existent depuis longtemps. Leur efficacité est relative et n’est plus à la hauteur de l’enjeu.

http://www.youtube.com/watch?v=6RQjbP0d9a8


 


UN COMMENTAIRE SUR Pour Ségolène le vélo est dangereux

  1. Theron dit :

    Le vélo n’est pas dangereux mais les vélos-moteurs oui !
    Donner une prime à l’achat pour ce type de vélos, électriques en l’occurrence, a été une erreur.
    Qui plus est, ces “vélos” ont un impact écologique très important car la ressource en litium est rare, difficile à extraire et au final la consommation de pétrole pour l’extraction et le transport (sans compter les conditions de travail des chinois à l’oeuvre sur les chaînes de montage) font que chaque batterie de vélo électrique a consommé autant de pétrole qu’un 2RM classique. Il n’y a donc rien d’écologique à utiliser des VAE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.