David Saforcada
David
Saforcada
bonapartiste

« Plouf »

 

L’on n’entendra pas de « plouf » tout cet été du côté de JOB ou bien de Pech-David, pas plus qu’en début Juillet et fin Août à Ancely. Il faut faire des économies a dit monsieur le maire … Une drôle de façon de faire passer la pilule des 15% d’augmentation des impôts mais aussi de l’augmentation des tarifs municipaux. Ce n’est pas bien grave en fait, nos petits jeunes n’auront qu’à prendre le bus pour aller se baigner ailleurs, et uniquement le bus car pour beaucoup des familles concernées, la piscine est la seule substitution au sable fin de la Méditerranée ou de l’Atlantique. Rentabilité on vous dit … Ou bien alors, il faut déjà penser à changer de loisir comme certains y ont déjà pensé. En effet, pourquoi ne pas troquer le short de bain contre un petit pantalon à la Tintin pour s’initier au golf ? Le golf, le nouveau sport de la mixité sociale. Fini les Gignac, les Messi, les Cristiano et même les Zizou, place aux Tiger Woods et Severiano Ballesteros. Augmentation des impôts, augmentation des tarifs municipaux, fermeture de certains points de loisir, Toulouse ne cherche-t-elle pas, petit à petit, à se débarrasser d’une certaine population comme l’a très bien expliqué Christophe Guilly dans « La France périphérique » ? L’on vide les centres-villes de ses classes populaires, les anciennes classes moyennes « moins », tout en faisant en sorte qu’elles ne puissent ou ne veuillent se cantonner aux « quartiers » ou à la Métropole.

“Pourquoi ne pas troquer le short de bain contre un petit pantalon à la Tintin ?”

Les beaux discours de certains élus, comme à Castanet par exemple ne changent rien à la situation lorsque l’on connait, un peu, la réalité. Toulouse, à l’image des autres métropoles de droite comme de gauche, est en mutation. Une mutation que l’on veut camoufler sous des postures républicaines mais qui inexorablement penche vers le modèle « libéral-mondialisé » qui fait la part belle à la « déterritorialité » et aux exigences inégalitaires. Une mutation, efficace pour certains tous bords confondus, permettant d’adapter en profondeur la société française au modèle sociétal et économique anglo-saxon. « Bobos de gauche », « Bobos de droite » même combat, seul l’angle d’attaque change.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.