Thomas Simonian
Thomas
Simonian

Plan drague au ciné : fausse-bonne idée

Vendredi soir, 19h. La pluie ruisselle sur la vitre de ma chambre. Tout bon fainéant qui s’assume aurait déjà évacué toute idée de sortie, et fait chauffer la bouillote, pour passer une bonne vieille soirée télé devant Patrick et son cabaret. Pourtant, contre toute atteinte, l’envie subite de braver les intempéries m’envahit. Armée de mon parapluie, je décide donc de déplacer, non sans difficulté, mon popotin engourdi de son canapé douillet, vers un confort plus collégial, mais non négligeable : un grand siège de l’UGC.

 

Assise sur mon trône, j’observe. Le film, mais aussi le couple d’adolescents à ma droite, qui finira par susciter mon intérêt plus que l’intrigue du long-métrage. Tous les symptômes du premier rendez-vous sont réunis. Maladresse, gêne, tension, embarras. Dès les premières minutes, le jeune homme tente désespérément une approche. Pas des plus subtiles. La main tremblante, il s’approche, frêle, presque tétanisé, de l’accoudoir sur lequel sa future conquête a délicatement posé son bras. Quelques secondes s’écoulent. Le suspense est à son paroxysme. Et lorsqu’il atteint enfin son but, la jeune fille retire son bras. L’échec est cuisant.

 

Mais notre jeune fougueux est friand d’aventures. Dans les derniers instants qui nous séparent de l’orage qui rugit  l’extérieur, il retente sa chance. Cette fois-ci, la jouvencelle est plus réceptive. Une caresse dans le cou, un regard. La passion est née. Grisée, je manque de crier «Houra !», dans cette salle obscure, où silence rime avec ennui. Il a réussi ! Le garçon est devenu homme. La fierté bombe son torse.

 

C’est alors que je m’aperçois que le film est terminé. Le générique défile sur une musique entraînante, depuis déjà quelques minutes. Il est temps pour moi d’affronter le grand froid. Je laisse avec nostalgie le couple, qui goûte aux joies des premiers batifolages. Finalement, j’ai bien fait de tromper Patoche.

 

Ariane Riou


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.