Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

Phobique de ce moment

Tout d’abord j’ai choisi ce titre pour exprimer mon dégoût face à l’actualité franco-française en contractant deux tristes titres du moment….
En bon radical, j’ai essayé de regrouper en trois points les objets de mon agacement. Tout d’abord la “politique actu”, puis la “politique à chaud” et enfin la “peopolitique”. Aucun de ces trois thèmes ne m’a fait esquisser le moindre sourire tant le pathétique de chaque sujet ou son exposé étaient tristes… Ou quand la Politique est foulée aux pieds.
Côté “actu” il est à remarquer que le nouvel épisode du soap-opéra de l’UMP “Le retour de Nicolas” remporte un vif succès. Le scénario bien que connu est entrain d’être performé à merveille. Et à défaut d’avoir un globe de cristal pour prédire l’avenir (après tout gouverner c’est prévoir), le premier rôle masculin pourrait bien concourir pour son obtention. Toujours dans l’actu et version seconds rôles, les frondeurs et JL Mélenchon: ou comment essayer d’apparaître sans en faire trop pour les uns… Ou carrément trop pour l’autre en recevant à bras ouverts Jérôme Kerviel à la fête de l’Huma. Décidément pour du buzz on assiste à toutes les combinaisons de jeux d’acteurs de série Z possibles.
“Pour une journaliste politique soit disant de renom…”
Revenons à l’actualité politique: haaaa enfin! La réforme territoriale. Quel bonheur de savoir que les scrutins ont été dédoublés…. Déjà que les citoyens s’y perdaient, l’un en mars l’autre en décembre, je prends déjà les paris sur l’abstention. Peut être un record de croissance dans un domaine à venir en France?
“La politique à chaud” se voudrait parler des sujets récurrents et incessants dans les conversations. À ce sujet, bien plus que la crise en Irak ou le vote écossais sur l’indépendance, revient le sujet T.Thevenoud. Du nom de cet éphémère ministre phobique de tout sauf du pouvoir et qui s’accroche à son siège de parlementaire. Cependant que P.Balkany qui a fraudé durant 17 ans le fisc et fut un conseiller de N. Sarkozy à l’Elysée… siège toujours. Tout va pour le mieux.
Sinon côté réseau sociaux, l’intervention du professeur de droit et économie E.Chouard dans l’émission “Ce soir ou jamais” a connu un écho très singulier: non que son propos fut totalement dénué de fondement, mais surtout il permit à chacun de vilipender l’homme ou la femme politique quelque soit ses valeurs et sans distinction local/national. Bref un pur moment de lecture de commentaires le plus souvent injurieux ou dégradants.
Vivement la semaine prochaine!
Côté “peopolitique” que de joies. Il faut dire qu’en ces temps de rentrée la visite chez le médecin s’impose. Et la lecture de tabloïds français itou. Alors entre R Dati et ses amants, A Montebourg et A Filipetti aux States on en a oublié le principal: la rupture…. De Thomas Hollande et Joyce Jonathan. Et oui l’ancienne firstgirlfriend V.Trierweiler a tout bouleversé. La rentrée littéraire, politique et sociale oserai-je dire! Que de révélations… Que de gâchis surtout! Du haut niveau de n’importe quoi! Pour une journaliste politique soit disant de renom…
Les acteurs politiques de la rentrée ne sont guère à la hauteur des enjeux qui nous attendent vous et moi! À trop vouloir jouer avec les médias ils en oublient ce qui doit être leur unique objet: l’intérêt général… Ou est-ce dû au vide abyssal de leur action?
Je préfère me tourner alors vers les élus de terrain, les obscurs, celles et ceux qui font bouger les choses à force de travail… Je les aime et admire eux…. Même s’ils sont moins médiatiques.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.