Nicolas Lafforgue
Nicolas
Lafforgue
Ma semaine précaire

Mourir sous vos rires

Que j’aime l’automne… surtout pour pouvoir écouter les nouvelles sorties discographiques. Cet automne, j’attends beaucoup de disques. Et dans ces disques beaucoup de toulousains. Et dans le lot, une mixtape, celle de « 10 vers », un artiste majeur de la scène rap francophone. « 10 vers » est de ces artistes hyperactifs. De ces artistes qui imaginent et proposent. Une omniprésence dans l’actualité musicale nationale. Fidèle à ses projets passés, il sait offrir à son public une ouverture sur le monde rap mais également une ouverture sur les autres. Son projet « zone de transit » nous a permis de découvrir des artistes algériens et espagnols. L’Algérie, une origine, un combat, un questionnement avec le très important clip « Harraga » extrait de « zone de transit 2.0 ». Le parcours d’un jeune Algérien décidé à fuir pour exister. Un message porté par des textes emplis d’une poésie radicale. Un morceau bouleversant, un grand morceau qui s’inscrit aujourd’hui dans l’histoire des classiques du rap français. « Je donnerai tout pour avoir un peu de votre vie, je prendrai tout, j’irai même jusqu’à mourir sous vos rires, je n’ai plus rien à perdre hélas, même si la mer est vaste je tenterai le coup pour ne plus rester assis sur l’autre rive ».

« Un phrasé rapide, plein, qui occupe l’instrumentale »

A l’heure de la vulgarité de responsables politiques, la poésie naît une nouvelle fois dans la gorge de porteurs de paroles populaires. « 10 vers » maitrise les mots et maitrise une technique dite aujourd’hui « old school ». Un phrasé rapide, plein, qui occupe l’instrumentale et marque chaque temps, de chaque mesure. Une technique qui se fait aujourd’hui rare. Et une voix, reconnaissable entre toutes. Une voix usée par ses heures à travailler un son, une musique. Son projet est attendu, parce que oui, quand bien même les médias snobent cette scène radicale préférant quand les artistes rap polissent leurs discours pour parler aux 7 à 77 ans, le son non censuré de « 10 vers » est reconnu dans le milieu rap français mais également international. « 10 vers » et sa famille remplissent les salles dans le silence convenu de la presse musicale. Son nouveau projet se dévoile peu à peu pour une sortie imminente. La date précise de sortie ? Difficile à dire avec lui, il doit sûrement être en train de boucler deux albums, trois mixtapes et quelques clips. Un clip, d’ailleurs, sur le réseau social de cet activiste nous prévient, un remix du titre « dites leur » par Paco, un son, une ambiance, qui annonce une qualité encore une fois au-dessus du lot. Pour écouter ? www.facebook.com/10vers.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.