Brice Christen
Brice
Christen
Le cynisme aggravé

Les feux de la merde

 

Papa, comment on fait les bébés ? Papa, c’est quoi cette bouteille de lait ? Papa, comment on fait pour qu’un parti politique raciste ait l’air normal aux yeux des gens ? – Ma fille, une idée m’illumine, n’est-ce pas. Il faut simuler une querelle interne dans laquelle tu passes pour la victime et moi le bourreau, n’est-ce pas. Un rôle que je connais par ailleurs très bien, n’est-ce pas, puisque je l’avais déjà fait en Algérie. Il me suffira simplement de prononcer publiquement quelques mots envers une personnalité controversée et le tour sera joué, n’est-ce pas – Idée lumineuse papa, sur qui vas-tu t’exprimer ? Dieudonné ? – Non, on l’a déjà utilisé une fois, il faut un personnage historique de plus grande ampleur. Pourquoi pas un Allemand ? – Non papa, trop clivant, les gen–s vont se sentir offensés, tu en as déjà trop dit sur les chambres à gaz – Dans ce cas, optons pour ce bon vieux Maréchal, n’est-ce pas, je n’aurais qu’à dire qu’il n’était pas si méchant et le tour sera joué – Mais les gens vont te détester et t’insulter papa ! – Ça fait quarante ans que ça dure ma fille, cela ne me changera pas. Il est néanmoins nécessaire que dans les médias tu paraisses désespérée par mon comportement et prennes tes distances avec moi. Notre parti passera pour une famille comme toutes les autres dans laquelle il y a des querelles et des sanctions – C’est brillant papa, mais on ne va pas passer pour des imbéciles ? – Mais non voyons, à côté de la droite qui triche aux élections et la gauche qui planque de l’argent en Suisse, nous passerons incognito.

« Ton sacrifice politique ne sera pas vain »

Ainsi tu pourras gagner quelques électeurs de plus en leur faisant croire que nous sommes un parti normal – C’est brillant papa. Mais une chose me chiffonne … les médias ne sont pas assez stupides pour faire leur une avec nos querelles familiales tout de même ? – Ma fille, ne sous-estime jamais la crédulité de certains médias, certains journalistes seraient prêts à vendre leur mère pour obtenir une déclaration, comme si ce que l’on avait à dire avait une portée divine. Vois comment, en quelques années, la première chaîne d’information de France et de Navarre nous a ouvert ses portes, nous y sommes les bienvenus, nous avons parfois jusqu’à trois heures d’antenne par week-end pour nos représentants – Je suis sceptique tout de même – Je te parie une paire de lunettes qu’on t’invitera même au 20h de TF1 pour en parler, comme si ça devenait un sujet national ! – Mais je ne suis jamais invitée au 20h, papa – Tu verras que cela se produira ! On parlera de crise et le parti en sortira grandi. Tu diras que tu n’es pas solidaire et que je suis un personnage outrancier, cela nous fera forcément gagner quelques électeurs. On ne naît pas raciste ma fille, on le devient ! Si notre plan se déroule comme prévu nous serons à la tête de l’État dans deux ans et tu pourras me réintégrer, peut-être comme ministre de l’intégration n’est-ce pas ? – Nous verrons en temps voulu papa – Que l’on parle de nous en bien ou en mal, pourvu qu’on en parle, n’est-ce pas – C’est une idée brillante, ton sacrifice politique ne sera pas vain. Espérons que les médias soient assez idiots pour parler davantage de nous – Espérons ma fille, n’est-ce pas.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.