Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

Les élections régionales animent et animeront cette saison

“Voilà l’été!” Le tube inusable des Négresses Vertes est enfin en accord avec la météo. Même la fête de la musique n’a pas été polluée par le crachin, l’averse ou l’orage cette année. Tiens d’ailleurs est-il encore concevable d’écouter ce groupe au nom polémique ? A voir le b…. engendré à Biarritz, il conviendrait de se poser la question de ce double affront: le nom commun et la couleur adossée! Feu Helno doit se retourner dans sa tombe d’entendre ce type de polémiques alors qu’au quotidien les gens souffrent par ces moments tendus socialement. La trêve politique usuelle estivale semblait arriver paisiblement, et… l’approche des élections régionales anime et animera cette saison. Carole Delga a mis en place son équipe et a démissionné pendant que le duo Sylvia Pinel-Didier Codorniou est présent sur tous les événements régionaux. Plus près de nous le maire de Blagnac, vice-président de Toulouse Metropole, qui n’a pas souhaité se présenter aux départementales s’agace de la situation dans divers médias à la poursuite d’un nouveau mandat régional.

« Dominique Reynié étrillé par l’excellente garde des sceaux Christiane Taubira »

De son côté Dominique Reynié déjà étrillé sur son terrain, la télévision, par l’excellente garde des sceaux Christiane Taubira s’essaie aux sarcasmes au sujet des déplacements de la ministre Carole Delga. Tout comme en sport on peut être un bon joueur et un mauvais entraîneur en politique on peut être un bon politologue et un piètre candidat… Gageons que ce monsieur saura relever le niveau sans quoi la fuite d’eau concernera moins les migrants que les électeurs vers le dediabolisé… laissez-moi rire… Front national en décembre prochain. Enfin j’ai une pensée très forte pour les taxis en grève pour défendre leur droit d’exercer. Oui mais… de là à payer 40 euros 12 kilomètres de trajet sans bouchon routier… peut-être serait-il aussi judicieux de s’en prendre à qui fait payer les licences et fixe les prix. Sans quoi effectivement la guerre purement économique qui les oppose à la concurrence est déjà perdue. Tout de même 40 euros pour 12 kilomètres. Heureusement que je n’ai pas voulu sortir au restaurant et en boîte de nuit. C’est peut-être pour cela que je sors moins… Vive l’eau plate ou gazeuse!

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.