Alex Lekouid
Alex
Lekouid
L comme Lekouid

LE ROIPAPA

Même si nous nous arrangeons pour ne pas trop y penser, nos rendez-vous avec la vie sont inéluctables. J’ai donc choisi de vous parler de l’un d’eux, pour me préparer à l’échéance qui me pend au nez. Mais peut-être allez-vous vous reconnaître dans cette fable à peine voilée.
Un jour, un ange qui ne savait pas voler est venu me couronner père, il y a de cela quelques années. C’était un beau chérubin potelé au sourire généreux, avec de grands yeux curieux qui ne faisaient que me regarder. Alors qu’il grandissait, je lui ai parlé du ciel, de la liberté et j’ai senti ses ailes commencer à frissonner. Pendant que je lui expliquais la vie et ses complexités, j’ai vu s’ouvrir grand son cœur et aperçu une place pour les gens du monde entier. Tandis que je lui chantais mon amour pour le bercer, j’ai vu s’enflammer son âme pour sécher mes larmes souterraines gardées du passé. Au fil des saisons, je l’ai vu changer, s’embellir, s’affirmer et remplir mon cœur d’un bonheur fait de fierté. Je sais bien qu’un jour je le verrai s’envoler magnifique et plus fort que jamais, pour atteindre le sommet de sa destinée.

« Je sais qu’un jour un autre petit ange viendra me couronner »

Je vois parfois l’ombre de ses rêves survoler mes nuits blanches, depuis que j’ai appris qu’il savait voler. Aujourd’hui, c’est une valise à la main qu’il est venu m’enlacer sans un mot le sourire gêné. J’ai aussitôt frotté ma couronne pour la faire briller et retenu mes larmes pour éviter qu’il ne voie mes yeux désemparés se noyer. J’ai parlé fort en riant pour lui souhaiter mille félicités tout en le serrant dans mes bras pour cacher l’émoi qui m’envahissait. Puis, je lui ai offert mon carrosse pour qu’il puisse aller au plus loin dans ses quêtes, mais aussi revenir m’embrasser. Désormais seul à la porte de mon château vide et plongé dans mes pensées d’inquiétudes assiégées, je regarde mon ange s’éloigner plus fort que je ne l’ai jamais été. C’est étrange, en un instant tout s’est inversé, je me sens comme un enfant abandonné ; oui ainsi va la vie, je sais ! En attendant de ses nouvelles, j’ai rangé ma couronne juste là, à portée, car je sais qu’un jour un autre petit ange viendra me couronner. Alors il fera de moi à son tour, son ROIPAPY et tout pourra recommencer…

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.