Severine Sarrat
Severine
Sarrat

Le réveil toulousain a sonné !

Dring, dring ! La sonnerie du réveil des Toulousains a retenti ce week-end ! Elle aura été entendue par tout le monde, des rugbymen aux footeux, mais il semblerait que certains aient eu du mal à ouvrir les deux yeux !

Alain Casanova, s’était lui bien assuré que ses joueurs soient sur le pied de guerre pour accueillir l’OM. Le coach n’a pas été déçu puisque les Violets ont su maîtriser des Marseillais qui sont parvenus à limiter la casse à la dernière minute. Après un but de Ben Yedder, servi par Braithwaite, à la 66e minute, Mendes, à la réception d’un coup franc garanti le 1-1 à l’OM, in extremis. Certes, les Toulousains méritaient de gagner mais ils sont parvenus à tenir la dragée haute à une belle équipe phocéenne, et ont montré une toute autre facette de leur jeu qu’ils n’avaient pu mettre en avant jusque-là. Et c’est à la défense que le TFC doit en partie sa jolie prestation, notamment à un Abdennour en super forme. Infranchissable et vif dans ses interventions, le défenseur central a fait douter la starlette de Marseille, le jeune Thauvin. Ce dernier, pour sa première sortie sous le maillot bleu et blanc, se souviendra longtemps de son entrée sur la pelouse du Stadium, sous les huées des supporters toulousains. Alors, même si le score nul de ce week-end ne fait pas beaucoup avancer au classement, il est la preuve que quand le TFC veut, le TFC peut…

Du côté d’Ernest Wallon, par contre, le réveil a été plus délicat. Même certains joueurs diront texto qu’ils « se sont fait chier » ! Ils ont pourtant dominé, assez facilement, le Biarritz Olympique 31-7 à domicile. Mais le bémol vient surtout de la mêlée, car ce qui était tant redouté par l’encadrement et les supporters, a bien eu lieu : les avants n’ont pas tenu et leurs remplaçants n’ont pas pu faire mieux. On le sait, les nombreuses blessures et indisponibilités des titulaires à la mêlée allaient poser problème, mais s’attendait-on à ce que les suppléants souffrent autant ? Samedi, les Toulousains recevront Castres, à Ernest Wallon et « l’adversité sera toute autre », explique Guy Novès. Mais que deviendront nos Toulousains face à l’adversité ? Réponse, le week-end prochain.


2 COMMENTAIRES SUR Le réveil toulousain a sonné !

  1. Patrick AUBIN dit :

    Et vous avez oublié les handballeurs face au PSG, qui ont eu la possibilité d’emporter ce match alors que même l’entraîneur ne donnait pas cher de son équipe face à l’armada parisienne.

  2. Severine Sarrat
    severine.sarrat dit :

    Les handballeurs n’ont pour l’instant pas eu de problème de réveil, contrairement au Stade et au TFC, je ne les ai donc pas évoqué dans ce billet. Mais leur performance ne m’a pas échappé et j’attends le prochain match pour en voir la confirmation et revenir sur leur bon début de saison!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.