Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

Le poisson d’avril s’avarie aussi

 

Alors que je me retournais sur la semaine passée, je m’apercevais combien les mois défilent vite. Tiens voilà le quatrième et son poisson, véritable farce ou canular. Cette année 2015, j’ai trouvé que les poissons d’avril ont eu un sacré goût, vous ne trouvez pas? Je vous explique comment je les ai vécus. Tout avait si bien commencé, par celui du premier adjoint au maire de Toulouse, Jean-Michel Lattes, annonçant l’achat d’une centaine de canons à neige pour transformer les coteaux de Pech David en station de ski durant l’hiver. Un bon moyen de financer des investissements, arguait-il. Parti ainsi, le mois d’avril s’annonçait passionnant. C’était sans compter sur les facéties et le pouvoir d’imagination du maire de Toulouse qui, sur la lancée, annonce +15% d’augmentation des impôts pour les Toulousains et la suppression de la gratuité de la cantine pour les plus défavorisés. Ce même jour, le conseil départemental du Tarn et Garonne passe à droite avec un nombre d’élus de gauche et divers gauche supérieur à celui des élus de droite. Quelle poilade à nouveau ! Et là je me dis n’y a-t-il pas une course à l’échalote entre maires de Toulouse et Montauban ? À qui le tour : Auch, Foix? Qui annoncera le plus gros canular? Je sais bien que “plus c’est énorme, moins on se pose de questions”.

« Dommage c’est la population qui trinque »

Cependant après le rire occasionné, je pose les yeux sur mon agenda et m’aperçois que l’on est le 2 avril…. Mais alors? Rien de tout cela n’est faux. Pour de tristes joutes loin d’être fraternelles, la candidate PRG présentée par Jean-Michel Baylet a été défaite par un ex PRG avec les voix de la droite dirigée par la maire de Montauban, Brigitte Barèges. Un micmac bien peu empreint de convictions…..pour diriger un département. Et on s’étonnera encore de la montée du populisme?!!! Quant à la capitale régionale, la ville rose, certes elle va avoir à souffrir d’une baisse des dotations de l’Etat. Mais je ne saisis pas comment Jean-Luc Moudenc, sans cesse élu au Capitole depuis 1987, a pu commettre des tracts promettant, il y a un an tout juste, aucune augmentation d’impôt. Il nous ” aurait menti à l’insu de son plein gré”? J’ai peine à le croire tant l’homme est d’une autre envergure que l’ancien porteur du maillot à pois de la grande Boucle. Alors pourquoi? Autant de pourcents d’augmentation que le nombre de conseillers municipaux et adjoints défaits aux départementales? Non l’homme encore une fois est d’une autre trempe que cela. La seule raison logique est le mensonge. Mensonge à 453 000 Toulousains pour reprendre la ville rose et la “peindre” en bleu en mars 2014. Dommage c’est la population qui trinque. Un point commun avec le Tarn et Garonne d’ailleurs, car si la population n’est que de 247 000 habitants, il n’en demeure pas moins que ce sont eux qui trinquent. Pour finir ce billet d’humeur, je ne peux que déplorer le résultat du parti qui comporte en son sein ” des pétainistes convaincus”. Mais quand va s’ arrêter le fait d’essayer de faire passer des promesses de campagne ou de basses manœuvres politiciennes pour des poissons d’avril? Sinon pourquoi s’étonner….

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.