Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

Le calendrier de l’avent

Et c’est parti à Toulouse comme partout en France. Les villes s’illuminent, et nos têtes rêvassent aux fêtes à venir. Mais l’actualité ne s’arrête décidément jamais. Et en tout premier lieu celle qui fâche. Alors pour essayer de vous la décrire  de façon amusante, en suivant les élections à l’UMP ou le congrès du FN à Lyon, j’ai eu l’idée de décrire l’actu comme un blockbuster français. Un bon film d’action avec du muscle, une bande de héros, des méchants, une fausse héroïne vendue à une puissance étrangère. J’ai cru à EXPENDABLES version française avec Nicolas Stallone et ses amis du comité des premiers ministres : Jean-Pierre Schwarzenegger, François Gibson Dominique Willis et autre Alain Statham. Tous unis contre l’horrible blonde vendue aux pays de l’Est. Blonde dictatrice car réélue à 100% des voix dans sa contrée dont l’hymne ” on est chez nous!” inonde la bande originale de la superproduction du week-end. Le scénario prévoyait des rebondissements car Alain Statham se désolidarisait du groupe de vieux sur le retour, pardon de ce “groupe naphtaline”. Et malgré ses airs de héros Nicolas Stallone est dopé et sous le coup de diverses procédures. La franchise nationale commence…À suivre….

En deuxième lieu je voulais voir un vrai programme télévisuel placé sous le signe de la culture, cette semaine.  L’animateur Arthur partait à la découverte d’une nouvelle contrée. D’un nouveau peuple. Ses réflexions, ses doutes ou interrogations… Ha le charme de la Belgique francophone et (fiscalement) accueillante c’est tout de même autre chose que le Pérou et ses peuples ramasseurs de patates! À suivre… Ou pas!

« Je me pâmais devant l’excellent conseiller à l’égalité de François Hollande à l’Elysée »

Enfin comment ne pas parler de sport? Je veux évoquer ici la petite balle jaune: son maniement et ses vertus médicinales du côté de Manille. Nos joueurs franco-suisse ont laissé, par esprit olympique sûrement, leurs hôtes suisso-francophones remporter le saladier d’argent. La blessure de Jo- Wilfried Tsonga expliquait cette déférente délicatesse. Mais en quelques jours le colosse à l’avant-bras d’argile a retrouvé toute sa mobilité pour disputer à Manille une rencontre exhibition. Le côté lucratif y étant certainement étranger.

Pour finir ces quelques jours, avec l’ouverture du marché de Noël de la ville rose, je me pâmais devant l’excellent conseiller à l’égalité de François Hollande à l’Elysée, obligé de démissionner pour possible abus.

Alors en cette période d’avant fête je pousse un vrai coup de gueule et assume de faire de cette chronique un vrai billet de (mauvaise) humeur: comment inculquer des valeurs, des principes, une rigueur d’esprit aux enfants lorsque les numéros un de chaque catégorie ne montrent pas l’exemple?!! La triche, le camouflage, le trucage est-ce l’avenir? Je ne m’y résous pas et même si j’ai fini depuis belle lurette de croire au père Noël, j’en appelle au bon sens commun. La République ne survivra pas si les responsables publics ne sont pas exemplaires, le vivre-ensemble ne passera pas beaucoup d’hiver si les leaders privés continuent à ostensiblement tricher.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.