Stéphane Anglio
Stéphane
Anglio

La rentrée littéraire

Certains doutent de la sérénité retrouvée de ce nouveau Nicolas Sarkozy, qui se livre dans son nouvel ouvrage, sur ses erreurs et remords passés. Mais voyons, tout homme a le droit de changer ;  si un tel virage est possible pour tous les êtres humains, pourquoi ne le serait-il pas pour les politiciens ? Les livres de politiques nous présentent régulièrement maturités soudaines et introspections sincères, souvent à l’opposé de leur nature.

Du coup, j’ai testé et imaginé pour vous : la rentrée littéraire (qui aurait pu avoir lieu en janvier 2016).

M. Sarkozy a montré l’exemple. Voici donc les ouvrages qui auraient pu (ou pas) voir le jour en ce début d’année :

 

  • « La coiffure pour Les Nuls » de Donald Trump
  • « Jamais sans ma fille » de Jean-Marie Le Pen
  • « 50 nuances de gris » de Nadine Morano
  • « 1001 recettes de hamburgers » de José Bové
  • « Harry Potter et le clan des sardines » de Cyril Hanouna
  • « L’Alchimiste » des Laboratoires Servier
  • « Merci pour ce moment » de Dominique Strauss Khan
  • « Dix petits nègres, et pas un de plus » d’Eric Zemmour
  • « L’Odyssée » de Julien Lepers
  • « Candide » d’Ève Angeli
  • « Le malade imaginaire » de Jacques Chirac
  • « Les liaisons dangereuses » de Franck Ribéry
  • « Crime et châtiment » de Nabilla Benattia
  • « L’île au trésor » de Denis Brogniart
  • « Le Tour du monde en quatre-vingt jours » de Xavier Dupont de Ligonnès
  • « Apprendre le Basket-ball » de Mimi Mathy
  • « Le guide du routard - Israël » de Dieudonné M’Bala M’Bala
  • « Pourquoi j’ai mangé mon père » de Marine Le Pen
  • « Devenir orthophoniste » de Valery Giscard d’Estaing 
  • « Bien choisir sa banque » de Bernard Tapie
  • « L’esprit de la Victoire » de Raymond Domenech
  • « Casino Royale »  de Thomas Fabius
  • « Histoires d’Ô » de Genevieve de Fontenay
  • « La ligne verte » de Nicolas Hulot
  • « Zadig de Voltaire » de Rachida Dati
  • « Inconnu à cette adresse » de Jawad Bendaoud
  • « Elephant Men » d’Igor et Grichka Bogdanoff 
  • « Le Rouge et Le Noir » de Gérard Depardieu et Omar Sy
  • « Un amour de Swann » de Dave
  • « Les Misérables » de Vincent Bolloré
  • « L’exorciste » de Messmer
  • «  Love Stories » de Tiger Woods
  • « Les Fleurs du mâle » d’Amanda Lear

 

Pour finir chers ami(e)s, voici en cadeau une petite citation de circonstance : « Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots. » (Jean Jaurès)

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.