Stéphane Anglio
Stéphane
Anglio

La fraude fiscale

« Ils arrivent en masse, valise à la main, fuyant leurs pays dans lesquels ils se sentent agressés ; c’est une vague migratoire sans précédent ». Tel est le cri d’alarme du gouvernement panaméen face à l’arrivée de riches industriels, politiques, sportifs et artistes du monde entier.

Les Panama Papers qui regroupent près de 11 millions de documents confidentiels issus d’un cabinet d’avocats panaméen, nous ont récemment dévoilé les noms des actionnaires de ces sociétés offshores.

La compétition va donc être rude. Quelles sont les chances tricolores ? Découvrez les phrases-chocs des meilleurs challengers dans ce qui s’annonce déjà comme la plus grande Coupe du monde de la fraude fiscale.

  • « Si tu dois 10 000 euros à ta banque, tu as un gros problème… Si tu lui en dois 10 milliards, c’est elle qui a un gros problème. »

(Jerome Kiervel 1,75m, 72 kg, spécialité : parachute doré)

  • « On est confiant. Notre famille est solide. Personne n’a fait plus que nous en France, en matière de création d’emplois chez les avocats, greffiers, juges ou huissiers… »

(Le couple Balkany, spécialité : tandem)

  • « Le Panama ? Les yeux dans les yeux ? Jamais… »

(Jerome Cahuzac, 1m78, 76kg, spécialité : ophtalmologie)

  • « Le Panama ? L’œil dans l’œil ? Jamais. Peut-on reprocher d’avoir voulu protéger les billets verts du Front national des services anti-blanchiment français ? Impensable ! »

(Jean-Marie Le Pen, 1m72, 92 kg, spécialité : daltonien)

  • « J’ai juste loué un coffre au Panama car dans mon salon, je n’avais plus de places pour ranger mes ballons d’or… »

(Lionel Messi, 1m69, 67 kg, spécialité : claustrophobe)

  • « Si tout me revient, j’annule tout… »

Cécilia Attias, ex-Mme Sarkozy (1m60 de plus que son ex-mari)

  • « Cet argent n’est pas le mien ; c’est un scandale. Je le répéterai des milliards de fois s’il le faut : cet argent n’est pas le mien. Il ne le deviendra que le jour de la signature officielle du lancement de la prochaine Coupe du monde au Panama ! »

(Michel Platini, 1m80, 102 kg, spécialité : prévoyant).

Vous le voyez, comme à l’Eurovision, la France est un peu à la traine…

Quand sont cités les présidents de l’Argentine, de l’Ukraine ou des Émirats arabes unis, seuls DSK, Cahuzac et d’autres acharnés offrent un semblant de résistance dans cette compétition.

Soyons honnêtes, nos milliardaires français peuvent mieux faire !

D’ailleurs, peut-on être milliardaire et honnête ?

Sans doute, mais peut-être pas en même temps…

 

 


UN COMMENTAIRE SUR La fraude fiscale

  1. Aubin dit :

    On peut retourner la question (peut-on être milliardaire et honnête?), puisqu’elle est extrémiste, par une autre question extrémiste : peut-être pauvre et honnête à la fois ?

    Et la fiscalité peut-elle se prévaloir du terme “honnête” puisque ceux qui l’établissent ne sont que des brigands ? Si l’état était fondé sur le consentement, nous n’aurions plus ce genre d’interrogation sur le comportement honnête des individus, qu’ils soient riches ou pauvres. Le degré d’honnêteté ne dépend en aucune façon de la fortune.

    Et puis il y a ceux qui sont entre les pauvres et les milliardaires. En particulier ceux qui défilent dans la rue à réclamer des augmentations générales de traitements de la fonction publique sont-ils honnêtes ? Car une telle réclamation cache que des impôts et des taxes supplémentaires sur des personnes qui gagnent honnêtement leur vie par ailleurs.

    La seule possibilité d’être honnête, c’est de dépenser librement et de manière consentie son argent issu de sa production libre et consentie également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.