Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

La fessée pour Gérard Bapt, Jean-Luc Moudenc ?

 

Et oui, facile à trouver le titre de cette semaine. Il y a quelques mois, quand la ministre Rossignol voulait légiférer sur la fessée, j’étais à deux doigts de l’évoquer dans un billet précédent et faire rimer le nom ministériel avec celui d’un célèbre héros lyonnais. Mais cette fois, à la suite de la volonté européenne de vouloir sanctionner la France pour un manque de dénonciation des châtiments corporels – gifles et fessées – je n’ai pas eu de peine à me souvenir de la célèbre réplique d’Audiard au sujet d’une certaine catégorie de personnes qui “osent tout et c’est même à cela qu’on les reconnaît”. N’allez pas vous hâter de conclure que je suis un fan de pratiques sadiques! Ni que je considère le sujet comme totalement inutile à aborder. Cependant, je n’ai aucune peine à penser que ce nouveau coup de règle européen sur les doigts français ne manquera pas de rapprocher un peu plus les citoyens tricolores de l’hyperstructure au fond bleu étoilé. Je me suis alors demandé si notre gouvernement n’avait pas refusé de légiférer pour se permettre de punir comme il se doit ces parlementaires, sénateurs et députés français, partis en Syrie pour une mission privée. Quelle que soit mon opinion sur le voyage en Syrie de quatre de nos représentants, dont le député toulousain Gérard Bapt, je serai toujours soupçonné de parti pris. Toutefois, je n’ai aucune peine à imaginer combien François Hollande, Manuel Valls, Laurent Fabius ou Bruno Le Roux ont eu envie de fesser rouge le train de ce député diplomatico-frondeur! Mais voilà trop tard, l’avis du conseil européen est clair.

« L’évolution des transports en commun sur l’agglomération se fait à pas de loup »

La France se doit de déclarer hors la loi tout châtiment corporel. Privée de gifle, la majorité a voulu que le groupe d’amitié France-Syrie soit dissout. Trêve de plaisanterie, quelle mascarade que cette pseudo poussée de vertu mal placée! Ah ! la real politique et le combat des valeurs… vaste sujet! Que la majorité présidentielle continue à œuvrer pour un redressement du pays, sur les plans éducatif, économique, social et sociétal plutôt que de jouer les vierges effarouchées. Plus proche de nous, à Toulouse, la ville déclarée il y a peu “amie des aînées” par l’ O.M.S. n’a pas décidé de l’être avec ceux qui  souhaiteraient visiter leurs enfants grâce au métro dans le sud-est toulousain. Après Pierre Cohen dès 2008, la nouvelle majorité suspend la prolongation de la ligne B qui devait arriver à Labège en 2013….foi de Jean-Luc Moudenc, alors maire de Toulouse. Oui, mais attention pour réfléchir à “plus mieux”! Bref, l’évolution des transports en commun sur l’agglomération se fait à pas de loup. La troisième ligne pour une arrivée à Labège en…2025! Et que dire pour nos aînés tant aimés, dont les retraites sont mirobolantes, comme chacun sait, pour qui la gratuité des transports va sauter? Pfff, quoiqu’il en soit, tout le monde est sur le pont….il y a des élections à gagner, ou surtout à ne pas perdre! Des batailles d’appareils politiques à remporter, puis le scrutin …bof le quotidien des gens, aînés ou pas, on verra après…début avril. C’est peut-être cela qui saoule les citoyens au final…..non?

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.