Jean-christophe Nef
Jean-christophe
Nef
Quincaille culture a aimé

Jurassic World : alerte aux dinosaures !

Cette année 2015 est bien celle des suites, des renaissances de séries, certaines que l’on croyait à jamais terminées… Après Mad Max et en attendant Terminator, La Guerre des étoiles et Hunger Games, voici le quatrième épisode de nos dinosaures préférés, ceux de Jurassic Park… Comme dans toutes ces suites à répétition, à chaque épisode, on a l’impression de retrouver un univers connu, comme lorsque l’on revient à la maison après une longue absence… Tout est à sa place mais tout est un peu différent… C’est exactement l’impression que l’on a au début de Jurassic World, on connait l’île, on connait l’histoire mais tout a évolué :

Après l’échec du premier Jurassic Park, un milliardaire fait renaître le parc à thème…Ce sera Jurassic World centré sur le clonage et l’exposition de dinosaures vivants.

Plus de dix ans après l’ouverture de Jurassic World, les scientifiques aux ordres de Claire Dearing (Bryce Dallas Howard) tentent de trouver une nouvelle attraction pour captiver les milliers de visiteurs. Deux spécimens d’une nouvelle espèce de dinosaure façonnée par la main de l’Homme, Indominus Rex, voient ainsi le jour.

« Tout est en place pour une nouvelle traque des dinosaures carnivores »

Mais après avoir tué son binôme, l’un de ces monstres s’échappe et sème la terreur dans le parc. Une gigantesque traque est alors donnée par Vic Hoskins (Vincent D’Onofrio), responsable de la sécurité. Au même moment, Zach (Nick Robinson) et Gray (Ty Simpkins), les neveux de Claire envoyés sur l’île pendant le divorce de leurs parents, bénéficient d’un pass pour profiter de toutes les attractions, mais se perdent et se retrouvent sur la route du dangereux dinosaure. Les espoirs de mettre fin à la menace se portent alors sur Owen Grady (Chris Pratt), dompteur d’un groupe de Vélociraptors….

Tout est en place pour une nouvelle traque des dinosaures carnivores et on n’est pas déçu par le spectacle ! Le parc d’attractions et les dinosaures sont tout simplement fantastiques ! Le “couple” vedette, Chris Pratt et Bryce Dallas Howard sont tout à fait au niveau de ce genre de film… (On avait vu récemment Christ Pratt dans “Les Gardiens de la Galaxie” en sauveur… de galaxie !).

Le seul bémol, c’est que ce n’est plus Steven Spielberg qui est derrière la caméra… Alors adieu les moments de poésie et l’humanisme chers au réalisateur d’ET… Ici, on est dans un vrai blockbuster…

Mais ne boudons pas notre plaisir : retrouver Isla Nublar et ses paysages hawaïens, retrouver les dinosaures plus vrais que nature, suivre une histoire linéaire et qui ne faillit pas au “happy end”…

A voir : l’exposition collective du 19 au 27 juin à « La Mèche » : onze artistes aux univers et pratiques multiples…

 

Rendez-vous sur le site : www.quincailleculture.wordpress.com

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.