Nicolas Lafforgue
Nicolas
Lafforgue
Ma semaine précaire

« Du courage, il n’en faut pas du tout pour siffler Hollande »

Le 11 novembre 1940 quelques centaines de jeunes Parisiens décident de braver l’interdiction de célébrer l’Armistice et remontent les Champs Elysées. Cette marche est, pour certains, le premier acte de résistance parisien. Ils ont marché, pété les vitrines des locaux collaborationnistes, mis quelques coups aux soldats allemands et pour certains tombèrent sous le feu des nazis, devant le soldat inconnu. Il en fallait du courage en 1940 pour braver l’interdit fasciste et remonter les Champs Elysées en chantant la Marseillaise. Il en fallait du courage pour mourir sur le Chemin des Dames en avril 1917 quand 200 000 Français et 200 000 Allemands s’entretuèrent en moins de deux mois. 19 millions de morts méritent que l’on pense à eux un jour par an. Et penser à eux ne demande pas de courage. Du courage, il n’en faut pas du tout pour siffler Hollande devant les caméras des chaînes infos. De la bêtise et de l’indignité par contre, il faut en avoir plein les poches. Pour l’extrême droite et ses potes, insulter le président de la république le 11 novembre, ne pose aucun cas de conscience. Ils se sont armés de drapeaux tricolores et de bonnets rouges pour faire oublier que le 11 novembre 1940 leurs amis d’extrême droite bastonnaient les jeunes Parisiens. Et le pire… Le pire dans tout ça c’est qu’une seule voix s’est élevée contre cette bande de crapules. Un prof, devenu aujourd’hui célèbre, s’arrête et leur rappelle que la France s’est construite en dépit du fascisme et de l’obscurantisme. Le reste des Parisiens ? Silencieux. Le silence est dangereux, spécialement aujourd’hui quand 86% des Français sont favorables à une immigration choisie. Aujourd’hui plus que jamais, je suis fier d’être des 14%. Et je le gueule dans leur silence.

Nicolas Lafforgue (chanteur du groupe « Bruit qui court »)

Découvrez son blog : petitjournaldunmecdegauche.over-blog.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.