Thomas Simonian
Thomas
Simonian

De la bulle au jeu d’acteur

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes. Et dans les vieilles bandes dessinées qu’on fait les meilleurs films ? C’est moins sûr ! L’adaptation de ces livres illustrés au cinéma est vieille comme le monde. Un bon filon pour les réalisateurs en manque d’inspiration. Une histoire cousue de fil blanc, des acteurs bankables pour incarner les héros d’une génération, et paf, on tente le coup !

Tout récemment sur grand écran Boule et Bill, ou les aventures sympathiques d’un chien qui pense tout haut et de son jeune propriétaire malicieux. Et en tête d’affiche, Franck Dubosc et Marina Foïs en parents à court d’éducation. Les critiques sont restées perplexes, mais les foules ont adoré, à la surprise générale. Les réalisateurs Alexandre Charlot et Franck Magnier ont réussi à garder l’esprit de la BD tout en créant un scénario original.

Et c’est là le secret d’une adaptation réussie. L’équilibre est difficile à atteindre. Comme quoi, réinventer peut être plus ardu qu’inventer, surtout lorsqu’il s’agit de réunir un public familial. Alain Chabat l’avait bien compris dans sa version édulcorée d’Astérix (Mission Cléopâtre), le plus grand succès en matière d’adaptation de BD. Ceux qui ont suivi n’ont d’ailleurs jamais réussi à décrocher la même ferveur. Car il ne suffit pas de gonfler le ventre de Gérard Depardieu, ni de planter un chapeau à ailettes sur la tête de Christian Clavier pour faire grimper les entrées.

Sur le terrain de l’adaptation cinématographique, les navets poussent plus vite que les salades vertes. Iznogoud avec Michaël Youn, Sur la piste du Marsupilami avec Jamel Debbouze, Lucky Luke avec Jean Dujardin, le potager pullule. Dans cette liste, toute l’essence de la BD, toute la partie divertissante du programme est étouffée par des fioritures ou des longueurs abrutissantes. Seuls quelques-uns sortent du lot, L’élève Ducobu en première ligne. Aucun doute, l’écart est immense entre la bulle et le grand écran.

 

Ariane Riou


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.