Nicolas Lafforgue
Nicolas
Lafforgue
Ma semaine précaire

Culture, PCF et posture

Le PCF se la joue plus royaliste que le roi en ne voulant pas faire campagne pour le « projet commun » défendu par EELV, le PG et… le PCF… Du genre, nous ce qu’on veut c’est la Révolution et eux sont des réformistes… OK. C’est noté. Le problème c’est que j’ai joué à la fête de l’Huma à La Courneuve, il y a deux ans. Camarades, oui, je suis d’accord avec vous sur le principe de base, la Révolution est nécessaire pour « changer le monde ». Changer le monde ne se fera pas par des réformes, même citoyennes. Mais j’ai deux trois trucs à vous rappeler. Balayer devant sa porte c’est bien quand même. Je dois vous rappeler, avant de me lancer dans ma diatribe contre votre rassemblement annuel, que vous rejoignez le PS à tous les seconds tours depuis 20 ans. Le PS étant, comme chacun sait, le grand pourfendeur du libéralisme, le grand espoir des peuples qui souffrent. Alors c’est bien mignon de vendre que le « projet commun » est une trahison à l’esprit de la Révolution, mais n’oubliez pas que nous savons que l’unique raison de votre sortie est de réserver les places que le PS vous laissera à ronger aux prochaines législatives et aux prochains municipales. Mais bon, vous pouvez vous réfugiez dans cette posture du plus à gauche que la gauche, elle vous va bien et surtout, elle ne coûte pas cher. Donc oui, j’ai joué avec mon groupe à la fête de l’Huma à la Courneuve. Et je me suis baladé. Et j’ai vu la place de la culture, cette culture que vous nous vendez populaire.

« La bande originale du changement du monde »

Cette culture faite de grosses sonorisations pour des groupes à danser, entre deux stands de merguez. La culture pour vous, permet de vendre des saucisses, de la binouse et remplir votre fonds de caisse pour payer la colle qui servira à recouvrir les murs de France des affiches PS entre les deux tours. La culture est au centre du changement radical dont vous vous moquez. La culture doit servir de liant, de moteur, doit être la bande originale du changement du monde. Mais ça, vous vous en moquez. La culture est politique. Mais à la fête de l’huma, la culture, vous la vendez comme les casquettes Che Guevara et les mojitos cubains. La culture, pour vous est un gadget, un gadget divertissant, un gadget qui rapporte. A Toulouse, au moins, ils ont su garder l’esprit de base, de la rencontre entre les artistes et le public, ils ont su conserver, un peu, l’essence du rassemblement autour de « l’Humanité ». A Toulouse, -M- et Asaf Avidan ne sont pas coincés au milieu d’une fête foraine qui balance du Patrick Sébastien et de la chanson paillarde à plein badin. C’est déjà ça, et c’est beaucoup, je vous l’assure. France boissons ne financera pas le grand changement que vous appelez de vos vœux. Les tonnes de viande saoule qui errent dans le parcours fléché de la Courneuve, entre les pin’s du Che, les bonnets Cuba et les t shirts Jaurès fabriqués en Chine, ne voteront pas pour vous, ne cherchent pas à changer le monde, ils cherchent les stands de rhum, dérangés par le bruit que certains font, essayant de faire de la poésie, piégés dans ce grand barnum de la consommation et du prêt à penser. Alors camarades, s’il vous plait. Pas à nous, pas à moi. Merci d’avance.

 

 


2 COMMENTAIRES SUR Culture, PCF et posture

  1. Anonyme dit :

    Très belle chronique encore une fois, merci M. Lafforgue ! Je vous lis chaque semaine avec beaucoup d’attention, vous dites haut et fort ce que beaucoup n’osent pas chuchoter. C’est appréciable. Je vous souhaite de pouvoir continuer longtemps !

  2. Anonyme dit :

    Bonjour,

    Certes le comportement de certains dirigeants n’aident pas mais hormis dans le minimonde militants toulousains, qui est au courant dans le réel ? Personne et les militants communistes diffs pour les régionales. Mais pourtant vous préférez taper sur le PCF plutôt que sur l’UMP/FN. A ce sujet, je vous conseille de lire cet article en entier (+ le PDF en lien). http://pasderosessansepines.com/2015/09/25/montpellier-elections-regionales-les-apparatchiks-citoyens-sont-en-marche/ Il n’y a pas de fumée sans feux.

    Sinon le fait qu’il y ait des déclarations allant à l’encontre de ce qui est voté c’est regrettable, mais cela est aussi signe de démocratie qu’on ne retrouve guère dans d’autres partis (excepté PS et EELV). C’est une utopie, dans un parti, de croire que tout le monde est sur la même ligne.

    Pour les places négociés avec le PS, le PCF ne fait pas d’accord avec le PS aux législatives depuis Mitterand… De quand date le dernier accord PCF-PS ? Je ne me souviens pas d’un accord équivalent à l’accord PS -EELV de 2012. Personnellement, je regrette plus le courage du groupe EELV lors du vote du budget, où excepté une élu démissionnaire, tous les députés ont voté pour/se sont abstenus.

    Mais par contre ce qui est grave dans votre article c’est le mépris de classe envers les gens qui ne sont pas dans le même moule que vous. Et être content de rester entre gens du même milieu, félicitation beau signe d’ouverture. Sinon je vous invite à comparer le prix d’une vignette à la fête (22€ pour 3 jours) contre un concert d’un artiste seul au zenith (+ de 40€). Tout n’est pas parfait à la fête (comme l’accord avec France-Boisson), mais votre mépris de classe est honteux.

    Je vous recommande d’aller un peu sur le site web de l’humanité, pour en savoir plus sur nos positions sur la culture, et vous verrez qu’on se bat pour la préservation de nombreux festivals, pour les droits de tous les salariés, intermitemps du spectacle compris et bien tant d’autres choses liés à la culture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.