Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

Christiane Taub(é)ira plus

Une certitude, chères et chers lecteurs, la grippe est arrivée. Et elle bastonne! Une fois les quatre jours de fièvre passés, elle m’a tout de même laissé un temps non négligeable pour lever la tête et les yeux des actualités. Particulièrement j’ai pris le temps de visionner le reportage/documentaire de Cyrille Eldin sur canal plus: Macho politico. Oui le même qui conduit des interviews décalées avec notre personnel politique basé à Paris…bref les cadors, dans le grand journal chaque soir.

Et même si nous ne sommes que début février m’objecterez-vous, je vais placer la femme au-devant dans ce billet. Comment faire autrement tant l’actualité a été dominée par un panel éclectique de femmes cette semaine?

Christiane Taubira a ouvert le bal en quittant son bureau de Garde des Sceaux place Vendôme. “Un désaccord politique majeur” en est l’origine. Il y en avait eu bien d’autres avant sur le manque de moyens accordés à son ministère. Mais ici le point de non-retour a été atteint. Ses larges épaules capables de supporter des charges sexisto-racisto-politiques en ont eu plus qu’assez lorsque, pour de bas calculs politiciens, il fallut abandonner ses valeurs. Christiane Taubira qui n’aura eu de cesse d’être “bashée” depuis son entrée en fonction pour alternativement un supposé “manque de patriotisme” ou “laxisme” reste une femme de talent de convictions et honnête n’en déplaise à celles et ceux qui ont cautionné leurs gamins pour la traiter de “guenon” ou lui jeter des bananes à son passage….Ha oui c’est les mêmes qui se réclamaient d’un mouvement pacifique LMPT… Le racisme est pacifique c’est vrai!!!! Tiens un qui leur était proche même durant les dernières régionales le sémillant Laurent Wauquiez, le centriste de droite extrême déplorait qu’il y ait “trop de clowns en politique”. Je n’ai jamais su s’il s’agissait d’un éclair de lucidité sur son propre compte ou une réflexion pour se mettre en avant, cependant ces basses attaques n’ont jamais désarçonné Christiane Taubira. D’autres clowns se sont chargés de la salir méthodiquement. Heureusement il leur reste Najat Valaud-Belkacem et Myriam El Komhri…

« Ces basses attaques n’ont jamais désarçonné Christiane Taubira »

Même Rachida Dati s’est crue obligée de jouer la jalouse; elle qui ne laisse comme souvenirs au ministère de la Justice qu’une polémique sur l’obtention d’un diplôme, une réforme et la découverte de grandes toilettes. Ceci n’est pas sexiste, ceci est circonstancié.

En attendant, on se moque bien souvent des Américains, mais à la relecture de notre histoire récente, et à la fin du visionnage du documentaire, je me dis pour que nous élisions à l’Élysée une personne de couleur et même une femme il va falloir cravacher…alors une femme de couleur je ne vous dis pas. Nous nous réclamons le pays des Lumières, mais “en avoir à tous les étages” semble ne pas être encore la norme en 2016.

La semaine était aussi dominée par l’étude de grâce présidentielle demandée par les filles de Jacqueline Sauvage et leurs avocates pour le meurtre de leur père par leur mère. Condamnée à dix ans alors que le feu mari frappait son épouse trois fois par semaine et violait ses filles. Quarante-sept ans de cet enfer avaient pris fin en 2012. Une grâce présidentielle a été accordée. La grâce n’efface pas le jugement. Pour autant il s’est trouvé des anti-Hollande pour critiquer….basher comme d’habitude: la mère Boutin une fois remise de ses 32 livres vendus…a craché son venin. Qu’elle aille prier c’est plus chrétien!

Enfin la firme Mattel (Barbie) sort des modèles de poupées typées autrement qu’aryennes. Cinquante-sept ans pour s’ouvrir à la diversité certes mais c’est en cours. Et qui croyez-vous dans notre région s’en est moqué? Si ce n’est offusqué?

Alors que Mattel annonce cette stratégie commerciale pour être plus près de la vraie vie, intelligent, il s’agit du petit duce de Béziers qui a twitté “A quand une Barbie transgenre?”…mais il reste élu de la République? Une République qui ne respecte pas correctement la moitié d’elle-même et laisse des élus se comporter sans respect (l’ascendant moral dû à leur poste joue) va vers où?

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.