David Saforcada
David
Saforcada
bonapartiste

Ça court dans tous les sens…

« Il court, il court le furet… » François Hollande, de Washington à Moscou, nouveau VRP de l’alliance anti Daech. Il était temps d’ouvrir les yeux mais surtout de changer de fusil d’épaule. Qu’il aurait été superbe de voir des Mistrals russes ‘’escorter’’ le porte-avion Charles de Gaulle au large de la Syrie mais les ‘’bonnes âmes’’, lobotomisées par BHL, en ont décidé autrement pour le plus grand malheur des populations irakiennes et syriennes. Les mêmes, aujourd’hui, veulent que nos soldats, et les soldats russes au passage, partent à la croisade contre les ‘’barbus’’ en oubliant qu’outre l’histoire des Mistrals, ils ont tous été de ceux qui ont mis notre armée à l’eau et au pain sec. Nous ne pouvons donc pas aujourd’hui ni demain, aller au sol pour mettre un ‘’coup de pied au cul’’ à Baghdadi, peut-être après-demain, mais il faudra alors faire un effort budgétaire radical. Un effort qui permettra de doper nos effectifs mais aussi les matériels afin que nos troupes puissent coupler leur savoir-faire, que le monde entier nous envie, avec le pouvoir être.

« Nos candidats aux régionales, ressortent le bout du nez de façon bien différente »

« Ils courent, ils courent… » Nos candidats aux régionales, ressortent le bout du nez de façon bien différente. Carole Delga a bien compris tous les avantages que l’on peut tirer d’être aussi député et donc de nationaliser le débat dans une récupération crasse des tristes évènements. Son courrier aux électeurs, tiré à un million d’exemplaires, est une insulte aux victimes mais aussi une insulte à ses électeurs et à ses ‘’collègues’’ députés. Venir surfer sur les questions de sécurité alors qu’elle n’a jamais mis les pieds à la commission de la défense dont elle fait partie, ça laisse sans voix à défaut de crier sa colère. Louis Aliot n’a qu’à se baisser pour récolter de nouveaux suffrages et même ses candidats les plus creux n’ont plus besoin de se gratter le crâne pour trouver des idées locales à défendre. Dominique Reynié regarde passer les ‘’roquettes’’ entre huées de la Manif pour Tous et comportement immature de son camp sur le plan national. Bref, rien de bien intéressant sauf à regarder du côté des ‘’petits’’ avec Philippe Saurel, digne dans son rôle de maire et son côté ‘’bonapartiste’’ de rassemblement, sauf à regarder du côté de Damien Lempereur qui malgré les handicaps des ‘’brumes locales’’ porte un message national intéressant. Bref, « ils courent, ils courent » mais attention qu’ils ne nous essoufflent pas.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.