Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

Bordel désorganisé…pas pour tous

Cette semaine j'apprends que:
- Jean Vincent Placé est un futur colonel de réserve des forces spéciales et trois des quatre casseurs ayant incendié une voiture de police sont remis en liberté.
- la CGT en première ligne contre une loi votée incite a bloquer le pays et Alain Vidalies n'annonce aucune pénurie de carburant en vue.
- Edwy Plenel, à force de s'afficher avec Tariq Ramadan, se permet de commettre des messages d'insinuations limites sur Facebook et Nicolas Sarkozy avec sa batterie de cuisine revient dans les sondages sur le papy repris de justice Alain Juppé.
- Nadine Morano ne sait toujours pas comparer un pays avec un autre (et oui Nadine, l'Afrique n'est pas un pays) et les verts se dissolvent à l'assemblée nationale (écologiquement?).
- On ostracise et moque Thomas Thevenoud député qui est en règle lui (même en retard) mais on laisse siéger Balkany, Andrieux etc....!!!! 
- Arnaud Montebourg essaie de disputer à François Hollande le prix du meilleur héritier de François Mitterrand: l'un dans un style sportif: son Mont Beuvré et sortie du désert, l'autre en explosant les verts là où l'illustre prédécesseur a dynamité le PC. Au fait, les "ça va mieux" et "je rentre dans l'histoire" de François Hollande étaient au sujet du pays ou au sujet de ses amis énarques de la bonne promotion Voltaire  recasés grâce à leur copain de promo?
Et le plus fort dans tout ce capharnaüm est que le front national n'a même pas besoin de communiquer pour laisser mûrir les fruits de la récolte 2017. Certes l'Autriche vient de montrer, de justesse, ce qu'il fallait faire. Tout de même, à peine quatre vingt ans après, voilà l'Europe à deux doigts de se retourner contre elle même. De la Hongrie à la France en passant par l'Autriche et même la si neutre Suisse votent de plus en plus pour l'extrême droite aussi rance soit-elle: confère Marion Maréchal Le Pen qui s'affiche avec la très progressiste et républicaine Action Française ( j'euphémisme avec bonheur...pour ceux qui me liraient pour la première fois), après avoir fait d'identitaires des élus en décembre dernier.
Je relisais l'apprenti sorcier et je m'aperçois du parallèle de cette histoire avec tous les niveaux de la vie publique actuelle. Entre l'un qui ne pèse rien mais qui veut rester vizir, qui espère imposer la loi sur le travail pour redorer son blason face à un syndicat qui compte faire plier le gouvernement, car il est en net recul....un premier ministre qui n'est pas assez ferme, la droite qui se focalise sur ses primaires, la gauche éparpillée "façon puzzle" sans idée commune, bref sans vision sociale....
Cette guerre d'ego sans réel leader charismatique est deletere. A vouloir jouer avec le feu et manipuler l'opinion plutôt que de se préoccuper des besoins de celle-ci, ce sont nos dirigeants nationaux politiques (et syndicaux) qui nous prennent en otage par leurs méfaits et leur malhonnêteté intellectuelle.
Dire la vérité, savoir dire s'être trompé de chemin, c'est cela être normal monsieur Hollande.
Maintenant n'avoir aucune idée, aucune vision, à part celle du dimanche de mai 2017, 20 heures, cela ouvre à toutes les attaques nulles comme celle de Valérie Debord au sujet de la vie privée du président de la République. La campagne n'a pas commencé que l'on est déjà a un niveau d'échanges verbaux plus bas que le caniveau. 
Même à l'occasion d'une manifestation festive comme l'Euro de football les fan zones sont remises en cause par l'opposition: c'est logique il est plus aisé de sécuriser x endroits épars dans une ville plutôt qu'un seul bien organisé? Pfff polémiquer pour polémiquer!
Je ne serais même pas surpris d'apprendre que certain(e)s comptent sur un attentat pour leur future politique en 2017. A ces potentiels penseurs de l'apocalypse, je répondrais alors que le destin personnel exceptionnel ne vaut que par l'aventure collective et non par le chagrin collectif.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.