Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

Bonne et heureuse année…

À toutes et tous. Oui, je le sais cela peut paraître de la pure langue de bois et pourtant c’est fort sincère. Oui, 2015 ne s’annonce pas des meilleurs crus, avec des rendez-vous printaniers et hivernaux difficiles: le redécoupage administratif, de même que le changement de générations, à la tête des principaux exécutifs, combiné à la situation de crise économique et sociale et à la montée du populisme confèrent à ces rendez-vous électoraux un goût, par avance, amer. En fin d’année, il ne restait plus qu’à espérer que les scandales qui ont émaillé 2014, s’arrêtent pour la trêve des confiseurs. Ci fait! Mais une fois la gueule de bois installée, dès le jour de l’an, c’est reparti de plus belle. À peine le rideau sur 2014 tiré, les uns et les autres ont remis le couvert. Le premier à ouvrir le bal: la star de librairie des économistes, Thomas Piketty qui refuse d’être honoré par la République française. Soi-disant pas au courant, son refus est tout ce qu’il y a de plus médiatique. On ne sait jamais, un bon coup de pub supplémentaire et puis ça fera oublier son soutien très actif en 2012 à François Hollande. Un refus pas distingué pour quelqu’un qui refuse de l’être… Normal au final. C’est vrai que la légion d’honneur n’est rien au regard d’un prix Nobel d’économie attribué en 2014 à …un autre Français Jean Tirole, toulousain. De là, à y voir un problème d’ego mal placé….

À peine deux citrons pressés plus tard, n’apprend-on pas que l’ex first lady, déjà pleine aux as des retombées financières de son “Merci pour ce moment”, accepte de porter à l’écran son oeuvre torchonnesque. Son amie Saïda Jawad a de suite vu le potentiel financier d’un tel film. S’il est accepté, il sortira en 2016 au plus tard, à Noël. S’il était retardé, comment ne pas se faire de la pub en criant à la censure? Bref, du fric, du blé … Mais où est l’artistique? Bah, on s’en fout si c’est rentable!

« 2015 ne s’annonce pas des meilleurs crus »

Comment une ex première dame peut raconter son histoire durant le mandat? En profitant des ors de la République, les compagnes/gnons devraient signer un contrat de confidentialité. On le fait bien pour accéder à un travail, pourquoi ne pas le faire pour accéder…à rien certes, mais représenter le pays? Trierweiler n’est au final pas plus pathétique que Nabilla ou Loana. La politique réalité c’est elle! Même son fils dans ses clashs avec le dernier Sarkozy est plus fin, du haut de ses dix sept ans.

Enfin, Zemmour se faisant petit, voilà que le Goncourt 2010, Michel Houellebecq sort son livre “Soumission” sans, dit-il, aucune arrière-pensée. La France islamisée en 2022… Depuis “Les dents de la mer” de Steven Spielberg jamais un artiste ne surfait ainsi et autant sur les peurs des gens… Sauf qu’aucun squale n’est arrivé à la maison blanche. Du grand n’importe quoi en perspective et beaucoup d’oseille pour l’auteur. Au fait, Saïda Jawad a donné son accord pour le porter à l’écran?

En guise de tout dernier chocolat, comment ne pas faire un bref survol de 2014? Ce qui m’a le plus déçu, voire fait vomir pour commencer : les déclarations du PDG de Nestlé, Peter Brabeck, pour qui, l’accès à l’eau ne doit pas être un droit. Enfin, ce qui m’a le plus plu : Malala Yousafzai nobélisée. Pas pour l’image idyllique de la jeune qui reçoit cette haute distinction, mais car je me plais à croire qu’en 2015, il y a encore de l’espoir!

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.