Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

Baupin, Sapin, Bolloré et les autres

Baupin est en tête. Sapin suce la roue. Lellouche s’accroche à ce peloton de tête du sexisme. DSK n’est jamais revenu depuis qu’il a été disqualifié pour dopage, et usage intensif de mauvaises manières. Dans le groupe étau, Balkany reste en embuscade arme chevillée au corps et Jean-Louis Debré veille, pas tant sur ses concurrents que sur la plastique des journalistes qui l’interviewent, son jumeau en attestait il y a peu.

Bref comme dans le cyclisme il y a encore peu, l’omerta règne. Ce qui me rassure est que ces victimes des abus présumés de monsieur Baupin ont parlé. Ce qui m’inquiète est qu’aucune n’a voulu porter plainte.

Les soubresauts de la féminisation de la vie publique ne sont pas terminés. Je me réjouis de ce que les femmes témoignent au plus tôt du harcèlement qu’elles peuvent subir. Rien ne justifie de tels actes pour asservir une partie d’entre nous. Même si des faits sont prescrits par le temps il n’en reste pas moins que le sieur Baupin serait bienvenu de se retirer de la vie publique. Il n’est effectivement pas le seul, madame Andrieux, sieur Balkany, etc n’ont plus lieu d’être présentés aux électeurs. Je reviens sur ce que j’ai écrit il y a peu: la valeur par l’exemple. Il ne s’agit pas d’avoir des élu(e)s joli(e)s, capables de faire du cyclisme ou du jogging. Il ne s’agit pas d’avoir comme représentants des élu(e)s droits dans leurs bottes. Il ne s’agit même pas d’avoir des élu(e)s soi-disant normaux. Le peuple de France désire des élu(e)s qui sont probes et intellectuellement honnêtes.

Tiens, en ce 10 mai, pour de sombres calculs politiques de placement pour les uns et de non-cadeau politique pour les autres le gouvernement a dû dégainer l’article 49.3. C’est une honte compte tenu du contexte politicien, pas celui de la rue. Alors que la plupart des candidats de droite plébiscitent une politique par ordonnance (sans vote) dès le début de leur potentielle arrivée en 2017, les voilà vents debout contre cette loi qui leur va idéologiquement, mais pas politiciennement. À gauche, craignant la rue et les législatives de juin 2017, beaucoup s’agitent et veulent faire croire à leur bonne conscience.

Heu …on me dit où est l’intérêt général ici? Oui je sais la mémoire des Français est courte, mais tout de même! On pouvait compter sur des émissions d’infotainment à défaut de politique: “Les guignols” et “Le petit journal” pour percer à jour les travers et les coups de communication de nos politiques. Par “chance” monsieur Bolloré a su vider des cadres de Canal plus et de leur ADN des programmes. Il est vrai que Cyril Hanouna vaut un pont d’or… pour sa contribution à l’information générale certainement.

“Beaucoup ont les paupières thermocollées lorsqu’il s’agit vraiment d’être progressiste”

Résultats, les citoyens sont plus que jamais critiques face aux médias classiques. Ce n’est donc pas étonnant si un mouvement tel Nuit Debout prend. Mais les Toulousains s’en remettent à certains dont l’approche intellectuelle fait froid dans le dos, très dieudonnesque, négationniste et “antisioniste”.

Bref est-ce que je me reconnais dans l’environnement partisan politique actuel ? À vrai dire de moins en moins. Mes convictions restent les mêmes. Je ne me reconnais plus trop non plus dans les médias nationaux pour qui communautarisme rime trop avec audience. Et je commence à en avoir marre de constater que les États-Unis sont capables d’élire et réélire Barack Obama. Le chef du gouvernement allemand est une cheffe. Et Londres se dote d’un maire travailliste au nom “venu d’ailleurs” comme pourrait le regretter Zemmour sur RTL.

Ici, pays des lumières, des philosophes humanistes où chaque politique aime à rappeler les droits de l’Homme, beaucoup ont les paupières thermocollées lorsqu’il s’agit vraiment d’être progressiste. Personnellement je veux éviter le P.I.R.(et ses pseudo postures antiracistes)

Vivement une semaine plus enjouée. Peut-être que le TFC va y contribuer dès ce samedi soir!

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.