Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

Arrête de jouyet Jean-Pierre, non mais allô quoi !

 

Quel régal cette semaine encore. Pourtant jusqu’à samedi c’était morne plaine. On prenait les mêmes et on recommençait. Les drones volaient, les manifestations à la mémoire de Rémi Fraisse se déroulaient et Francois Hollande peinait. Un énième remake de “l’histoire est un éternel recommencement”. Puis vint samedi soir. Et tout s’est embrasé. En lieu et place de musique disco et boule à facettes, le tourbillon médiatique a pu reprendre vie. Il ne fallait pas abuser d’apéritif ou autres breuvages à fort taux d’alcool ce week-end, sinon la première lecture des infos pouvait donner le scénario suivant: François F. a demandé à Jean-Pierre de lui monter la baraque avec Nabilla qui a planté Nicolas par jalousie pour François H. Bref, à force d’étaler le coup de folie d’une petite starlette en Une de tous les journaux et la révélation de deux journalistes, dans leur livre à venir, une certaine confusion d’esprit pouvait s’installer. N’y a-t-il que cela pour pallier le manque de concret pour nos citoyens? Même le dispositif ambitieux pour simplifier les démarches administratives que chaque français juge fastidieuses est resté lettre morte. À peine deux échos et trois lignes par ci par là. N’en sommes-nous toujours réduits qu’au “Panem et circenses”, du pain et des jeux ( pour les non latinistes) ? C’est un triste constat mais il est bien réel.

 

« Le choc des photos, le poids des lolos »

 

Dernière preuve en date, la Une de Paris Match: Nabilla ! Le choc des photos ? Le poids des lolos ? Quelle tristesse et manque de hauteur de vue. Ne devons-nous pas nous interroger sur la nouvelle bourde du secrétaire général de l’Elysée? Sa petitesse de vue et de comportement? Et les journalistes qui protègent tant leur source d’habitude, maintenant enregistrent à l’insu et révèlent l’identité de leur informateur? Quelle époque formidable! Pour du buzz que ne ferait-on pas? N’y a-t-il aucun sujet qui mérite toute l’attention des citoyens? Le niveau zéro du journalisme actuellement atteint par la quasi-totalité des médias nationaux ne contribue pas à élever la conscience solidaire de chacun. Car si pour certains l’individualisme est l’évolution ultime de l’espèce humaine, au nom d’une pseudo-liberté, je crois en l’aventure humaine collective (pas collectiviste!). Or les faits d’”actus” relatés, disséqués et commentés à loisir cette semaine ne font la part belle qu’à l’individuelle médiocrité intellectuelle sans jamais la pourfendre. À quand des gros titres sur des réussites? Sur des parcours quels qu’ils soient : culturels, d’entreprises, sociaux ou universitaires exceptionnels? Non! Il vaut mieux gloser sur le retour éventuel du multi mis en examen Nicolas Sarkozy. Il vaut mieux parler du retour de Zlatan. Il vaut mieux évoquer le dernier cliché de Rihanna. On ne tire pas sans risque majeur la conscience collective vers le bas. La médiocrité appellera la médiocrité dans les urnes.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.