Nicolas Lafforgue
Nicolas
Lafforgue
Ma semaine précaire

Affaire Dieudonné : « Tout le monde se regarde les chaussures »

J’en peux plus de voir sa tronche partout. Je sature. Il est partout. Et bientôt à Toulouse. Alors ça commence à s’agiter et même le président du Conseil général en a parlé. « Il faut interdire son spectacle» qu’ils disent. Moi perso, je ne suis pas contre l’interdiction vu que si son spectacle n’est pas interdit, j’irai avec les copains devant le Zénith, le 22 février pour empêcher les glorieux résistants antisystèmes d’aller profiter de leurs 43 euros offerts à l’ordure. En plus je pourrai y aller en tram et ça, c’est plutôt cool. Mais une question me turlupine (mot compte triple au passage) : Qui a programmé en premier lieu ce funeste imbécile au Zénith ? Parce que oui, qu’on le veuille ou non, il faut être programmé par quelqu’un. Personne n’impose son spectacle aux salles. Ou alors… Ah oui… Il a payé. Il a loué la salle. Et quand il s’agissait de faire rentrer trois ronds dans les caisses, personne ne s’est demandé si c’était ordurier ou antisémite. Et puis la polémique a enflé, et tout le monde se regarde les chaussures et puis à un moment, il faudra trancher. Alors on interdira. Les « antisystèmes » brandiront la liberté d’expression garantie par cette démocratie qu’ils refusent, il y aura deux jours de saturation des réseaux sociaux par quelques nazillons et on n’en parlera plus. Personnellement j’appelle ça une politique culturelle bien menée. Ou pas. Pendant ce temps, la campagne pour la prise du Capitole bat son plein. En ce moment, c’est encore le moment pour se placer sur une liste. Alors ça joue des coudes et puis ça menace de faire des listes autonomes et puis au final ça va bien se passer. Comme toujours. Pas de programme à l’horizon. Le 23 mars, on constatera les dégâts.

Nicolas Lafforgue (chanteur du groupe « Bruit qui court »)

Découvrez son blog : petitjournaldunmecdegauche.over-blog.com


4 COMMENTAIRES SUR Affaire Dieudonné : « Tout le monde se regarde les chaussures »

  1. Pierre dit :

    Article inutile, haineux et inobjectif.

  2. Todo dit :

    NICOLAS LAFFORGUE écrit : “Moi perso, je ne suis pas contre l’interdiction vu que si son spectacle n’est pas interdit, j’irai avec les copains devant le Zénith, le 22 février pour empêcher les glorieux résistants antisystèmes d’aller profiter de leurs 43 euros offerts à l’ordure. En plus je pourrai y aller en tram et ça, c’est plutôt cool.”

    Réponse : “Tu es encore plus extrémiste est dangereux, tu n’accepte pas la différence et tu n’es point tolérant, ton billet appel à la haine”. Je te rappel que le régime communiste de Staline d’après l’historien Robert Conquest, en cumulant les exécutions et les personnes mortes en prison ou en déportation, évalue le bilan humain de la période stalinienne des années 1930 à environ 20 millions de victimes…

  3. Bop dit :

    Hé les mecs, pétez un coup ! Faut se détendre au lieu d’extrapoler comme ça sur Staline & co…soyez légers, comme cet article, cette humeur, qui est juste ce qu’il faut sérieuse et pas trop, pas comme vous quoi !
    Moi je trouve que le fait de louer la salle puis interdire, alors que ça fait des années que le M’bala il dérive et que tous le monde le sait, est un angle de vue du problème différent et intéressant…
    Ha ?
    haa!!! j’ai pété, j’vous jure, pensez y, vous verrez, ça libère du gaz même pas mortel (!!) mais qui à la longue peut vous nuire (et nous emmerder grave) !

  4. Ben dit :

    Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un article aussi vide et inintéressant.. Quel raccourci.. Aller s’opposer à un spectacle quel qu’il soit ne fera pas de vous un résistant, bien au contraire. Pour le prochain article, essayez de prendre un peu plus de recul plutôt que de foncer dans des clichés ridicules.. L’extrême est dangereux, peu importe le côté où l’on se trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.