Jean François Laffont
Jean François
Laffont

À la Maison de l’Occitanie, çà bouge !

L’Ostal d’Occitania, situé dans le très bel hôtel de Boysson (15e siècle) 11 rue Malcousinat à Tolosa est à la fois un phare d’où rayonne la langue et la culture occitane, mais aussi un observatoire tourné vers les lointains, et notamment vers les rives méditerranéennes ou se rejoignent tant de cultures sœurs ! C’est un lieu où la « Convivencia » est vécue comme un art de vivre ensemble, et qui rassemble au cœur de la cité des énergies qui font sens !

Depuis ce lieu associatif (plus de 84 associations membres de la Convergencia Occitana) sont organisées en permanence des expositions (gratuites et ouvertes au public) ainsi que des événements culturels de premier ordre (tous les jeudis, les « Dijous de l’Ostal » à 18 h 30 ), les conférences de la « Tuta d’Oc » : signatures , présentation d’auteurs, etc.

Dans la grande Cour gothique de l’Ostal sont également organisées des rencontres culturelles ou des concerts et l’Ostal est à la disposition de toute association qui souhaite promouvoir un événement en liaison, de prés ou de loin, avec la culture et la langue occitane, ou bien au sens large avec les cultures traditionnelles ou dites « régionales », les associations catalanes, bretonnes, basques et même réunionnaises sont déjà dans les lieux ! C’est dire que l’Ostal est ouvert à tous et vous pouvez vous renseigner sur son site internet : www.ostaldoccitania.net.

« La ‘‘Topina’’ un projet de bar à tapas occitan au fonctionnement associatif »

Mais la nouveauté en ce début d’année c’est l’ouverture, mi-avril, d’un lieu de convivialité par excellence : un lieu de petite restauration qui va se lover dans cet écrin historique en plein centre-ville ! C’est La « Topina » un projet de bar à tapas occitan au fonctionnement associatif, porté par Florent Salinié et l’association Fasèm de Bruch. Dans ce lieu sera mis en avant le côté convivial festif et culinaire de la culture occitane (la Topina, c’est un gros récipient de cuisine, équivalent de la marmite. Elle symbolise le rassemblement autour de la table, le partage, la convivialité. Ce sont les ambitions et les valeurs de Florent, le chef cuisinier.)

À Barcelone où Florent a habité et surtout cuisiné, les tapas sont une véritable institution. Il souhaite promouvoir cette tradition espagnole, catalane, mais qui est aussi occitane. Connues sous d’autres noms (afogasset, tastous, clapiòts…), ces tapas occitanes seront présentées dans une carte bilingue français/occitan. Les produits et les producteurs seront mis en avant : pas de bonne nourriture sans bons producteurs !

Parmi les produits, les fromagescharcuteriesfruits et légumes emblématiques et de saison auront une place particulière.  Ils seront accompagnés de boissons pour tous les goûts (jus de fruits, vins et bières soigneusement choisis, café torréfié localement). La Topina favorisera les produits étiquetés en occitan « Oc per l’occitan » : une initiative regroupant les producteurs sensibles à l’appartenance de leur travail à une terre et à une culture ainsi que le commerce équitable et les produits de l’agriculture biologique, car la qualité n’est pas négociable !

Pour son lancement la Topina a besoin de tous : un financement participatif a été lancé sur lequel vous pouvez aider cette association à aboutir dans son projet : fr.ulule.com/latopina/ Alors aidons la Topina et rendez-vous à l’Ostal pour rencontrer la « cultura nostra » et partager un « croustet » !

Adiusiatz !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.