Philippe Bapt
Philippe
Bapt
Quelque part au fond à gauche...

2015 s’achève… Ben tant mieux!  

Même le jour de Noël traditionnellement calme, l’actualité politique ne chôme pas. En effet après les attentats de l’année 2015 et plus particulièrement ceux du 13 novembre, nous vivons en “état d’urgence”. Au congrès réuni à Versailles, et après avoir consulté les partis politiques, le chef de l’État avait annoncé une révision de la constitution à court terme. La gauche avait fait remarquer ses différences dès la sortie du congrès. Depuis de Noël Mamère à Cécile Duflot il ne semble qu’un seul problème ne subsiste: la déchéance de nationalité pour les binationaux coupables d’actes de terrorisme. Chacun sait combien pour moi la symbolique est importante. Justement je pense que la déchéance de nationalité pour un terroriste venu se faire sauter sur notre territoire ne doit pas être un enjeu majeur. Pourtant de Laurent Wauquiez à Jean-Luc Mélenchon que de palabres politico-rhétoriques pour ne pas se trouver sur la même ligne que le président de la République!!

Vouloir prendre François Hollande en défaut par rapport à ses annonces faites à Versailles devait être pour certains un cadeau de Noël avant l’heure. Que nenni ! Après les journalistes qui ont parié presque en direct sur l’annonce présidentielle du 23 décembre, ce sont maintenant ces élu(e)s qui vont pouvoir demander au père Noël un nouvel argumentaire. Allez plus qu’un jour à attendre……

Côté cadeaux: ce sont les écologistes par l’intermédiaire de Gérard Onesta qui voulaient la présidence de région…: avant l’heure ce n’est pas l’heure! Au final en se situant en position de “faiseurs de reine” ils obtiennent tout de même quatre vice-présidences lors des négociations préalables et acceptent Carole Delga comme présidente. De son côté, Dominique Reynié va être secoué dans les mois à venir tant l’opposition n’a pas l’air soudée, et avec l’”ex” surexcité qui, de Paris, attise les flammes. Après la vitesse grisante de la piste noire des élections, avec un petit hors-piste, Dominique Reynié va-t-il réussir enfin son implantation politique, lui qui vient de la société civile?

La grande région LRMP, au futur nom définitif connu en 2016, connaîtra la teneur de son exécutif le 4 janvier prochain.

Je souhaite que l’obscurantisme religieux ne triomphe pas, de même que l’aveuglement politique.

Les dernières pages du livre de l’année 2015 restent encore à écrire. Que l’année fut compliquée à vivre! Du 6 janvier à fin décembre l’ombre du terrorisme a plané de Paris à Toulouse jusqu’au fin fond de l’Ariège. Les mauvais résultats du chômage et la montée des populismes ne peuvent que faire peur. La volonté affichée de l’opposition nationale de revenir sur la loi “anti cumul” ou sur le “mariage pour tous” effraie par la distance avec la “vraie vie”. La vie associative est plus que jamais contrainte et on apprend qu’environ 15 milliards d’euros de TVA sont détournés par an. Quelle vie se prépare-t-on pour 2016 ?

En conclusion je souhaite que l’obscurantisme religieux ne triomphe pas, de même que l’aveuglement politique.

Je souhaite un meilleur comportement du personnel politique et une justice sévère avec les contrevenants.

Enfin je souhaite que les partis s’ouvrent un peu pour faire place à des futurs candidats aux origines socio-culturo-professionnelles plus diverses qu’actuellement.

Il ne s’agit pas de vœux pieux….mais de volonté politique.

En attendant arrive la trêve enfin des confiseurs, la période des fêtes qui espérons-le, en seront vraiment.

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.