[Dossier] S’y retrouver dans la finance solidaire

©Images money
©Images money

Des labels pour s’y retrouver

Dans le domaine de la finance solidaire, deux labels soutenus par les pouvoirs publics ont vu le jour récemment : le label Investissement Socialement Responsable (ISR) qui permet d’indiquer les produits répondant à son cahier des charges en terme de transparence et de qualité de gestion. Et le label Transition Énergétique et Écologique pour le Climat (TEEC) afin de mobiliser une partie de l’épargne pour la transition écologique. Ils rejoignent ainsi Finansol, qui distingue depuis 1997 les placements d’épargne solidaire et le label du Comité Intersyndical de l’Epargne salariale (CIES), attestant que les fonds proposés dans le cadre de l’épargne salariale intègrent des critères éthiques.

www.lelabelisr.fr

www.finansol.org

Des avantages fiscaux

Plusieurs dispositifs fiscaux existent afin d’inciter les investissements solidaires. Dans le cadre d’une prise de participation au capital d’une entreprise solidaire, une réduction de l’impôt sur le revenu de 18% du montant souscrit s’opère. Une exonération d’impôt est également prévue sur les sommes investies dans l’épargne salariale. Enfin sur les produits bancaires, la réduction de l’impôt sur le revenu est de 66% sur les revenus versés à une association (75% pour les dons une association répondant aux besoins des plus démunis).



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.