[Trophées du commerce] 7 lauréats haut-garonnais récompensés

©David Bécus
©David Bécus

Les lauréats 2015 des Trophées du commerce ont reçu leurs prix hier soir au Palais consulaire lors d’une grande soirée conviviale mettant à l’honneur les commerçants de proximité.

Le “Grand trophée” a été décerné à l’enseigne Duck Me et le jury a donné son “Coup de cœur” au Capucin Signé Bras. Les 7 gagnants ont reçu au total une dotation de 10 000 €. Nouveauté 2015, le prix “Grand public” a permis aux clients de choisir leur commerçant préféré parmi les établissements participants aux Trophées. Plus de 3000 personnes ont soumis leur vote en ligne, et c’est L’Atelier (salon de coiffure) qui est arrivé en tête.
Pour le président Alain Di Crescenzo, « cette édition des Trophées est l’occasion de revenir sur une année qui a mis à l’épreuve nos commerçants : des commerçants créatifs, forts et courageux qui ne lâchent rien et auxquels il faudrait rendre hommage plus souvent ». Elus de la CCI de Toulouse et commerçants ont été rejoints par les représentants de la Mairie de Toulouse (Jean-Jacques Bolzan), du Conseil général (Sandrine Floureusses) et du Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Haute-Garonne (Louis Besnier). Tous ont souligné le rôle clé des commerces dans la vitalité des territoires.

Le palmarès complet des Trophées du Commerce 2015 :
- Grand trophée : Duck Me (Restauration rapide spécialisé dans le canard, Toulouse) ;
- Coup de cœur : Capucin Signé Bras (Restauration rapide haut de gamme, Toulouse) ;
- Catégorie “Création” : Okkio (Optique spécialiste du verre, Tournefeuille) ;
- Catégorie “Dynamisme” : Pâtisserie Gélis (Carbonne) ;
- Catégorie “Rénovation” : Optique Establet (Muret) ;
- Catégorie “E-commerce” : Moi Chef (Ventes en ligne de prêt à cuisiner, Toulouse)
- Catégorie “Grand Public” : L’Atelier (Salon de coiffure, Toulouse)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.