Secteur 5 : la densification en marche

Le secteur 5 dit secteur Sud Est, s’étend de Saint Michel aux coteaux de Pech David en passant par Montaudran. Un secteur très étendu qui dénombre de nombreuses zones de travaux pour la densification de la ville comme pour les transports.

 

Rencontre avec Jean-Marc Barès, adjoint au Maire pour le secteur 5.

Comment percevez-vous votre délégation d’adjoint au secteur 5 ?

Les adjoints de secteur ont pour mission de faire vivre la démocratie sur leur territoire et d’être véritablement le relais entre l’institution et les habitants. Nous avons trois grands degrés d’intervention : l’information du public, la concertation (ce qu’il faut ajuster avec les habitants), et la collaboration ou «la construction ensemble» qui concerne encore peu de projets mais qui petit à petit va se mettre en place.

Quelles sont les particularités du secteur 5 ?

C’est un secteur diversifié, des quartiers populaires comme Empalot à des zones très résidentielles comme La Terrasse ou Pouvourville, toutes les sociologies de population sont représentées sur le territoire. Les problématiques sont très différentes d’un secteur ou quartier à l’autre. Le secteur compte 93 000 habitants et sa densité est de 3 453hab/km2. Il y a du faubourg, de la zone d’aménagement, un grand campus et une zone scientifique.

 

On apprend en marchant

Comment travaillez-vous ?

J’essaie d’avoir un positionnement assez collégial. Avant chaque réunion publique, commission de quartier ou bureau, je réunis les élus pour partager les informations, se mettre d’accord sur la conduite à tenir. Nous sommes 9 élus répartis sur les 3 secteurs, 2 élus sur le 5.1 Pont des Demoiselles/ Montaudran/La Terrasse, 3 élus sur le 5.2 Rangueil/Sauzelong/Pech David/Pouvourville et 4 élus sur 5.3 Saint Michel/Le Busca/Empalot/Saint Agne. Nous avons aussi une équipe d’agents municipaux pour le secteur. Nous évoluons au fur et à mesure car on apprend en marchant.

Sur quel projet travaillez-vous en ce moment ?

Nous avons de nombreux projets sur le secteur, des projets structurants. Le Tram Garonne, le Grand Projet de Ville à Empalot, Montaudran Aérospace et aussi la Zone d’Aménagement Concertée Malepère. Pour ce dernier projet, nous venons de définir le périmètre et maintenant nous revenons montrer le projet au public car il a été modifié. On ne peut pas montrer un projet aux habitants et en faire un autre. Nous venons d’inaugurer la première Maison de la citoyenneté toulousaine, et travaillons sur une MJC aux Demoiselles pour 2014.

Marie-Agnès Espa

Quelques réalisations :

City Stade à Sauzelong

Création de zones 30

Création de zones de rencontre

Ouverture de la Maison de la citoyenneté

 

Quelques chiffres
Le secteur 5 compte 93 000 habitants. 862 personnes se sont inscrites dans les commissions de quartier du secteur en 2011 soit 104 de plus qu’en 2010. La part des inscrits individuels augmente contrairement à celle des représentants d’association qui baisse (comme pour le secteur 1). La moyenne semestrielle de personnes participant baisse en 2011 alors qu’il y a eu plus de réunions (15 de plus qu’en 2010). La part de logements sociaux est de 16.6% sur le secteur 5.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.