Prise d’otages avenue Camille Pujol

3 mois presque jour pour jour après l’affaire Mohammed Merah, le quartier Toulousain de la côte pavée connait à nouveau un inquiétant évènement.

La Banque CIC de l’Avenue Camille Pujol est le théâtre d’une prise d’otages. 4 personnes seraient retenues par un individu se revendiquant d’Al Quaïda.

Actuellement aucune information ne filtre des forces de l’ordre et le périmètre de sécurité a été élargi après l’évacuation du quartier. (A peu près 300 mètres autour de l’établissement bancaire)

En face de la rue Mirabeau devant la boulangerie, des parents inquiets ayant leurs enfants dans l’établissement sont accompagnés par les services de police dans l’attente de les récupérer.

Les seuls véhicules à franchir le barge sont ceux des forces de l’ordre, les services d’urgence de veolia et du gaz de France. Un Véhicule équipé pc et télécommunications vient également de passer.

Une otage aurait été libérée il y a quelques minutes.

15:15 Le procureur de la République de Toulouse donne une conférence de presse

15:25 Le maire de Toulouse Pierre Cohen confirme la libération d’une otage contre des vivres

15:28 Un deuxième coup de feu aurait été entendu…

15:37 Selon le procureur Valet le dialogue serait ouvert. Le suspect vraisemblablement âgé d’une trentaine d’années dit mener son action par conviction religieuse

15:51 Un deuxième otage aurait été libéré (information à confirmer)

16:06 Le suspect serait Schizophrène

16:09 Le deuxième coup de feu est démenti par les forces de l’ordre

Album photo : http://www.facebook.com/media/set/?set=a.335520339858298.75683.180226462054354&type=1

16:50 Trois nouveaux coups de feu entendus

17:05 le forcené est interpellé par les forces de l’ordre alors qu’il sortait avec un otage, il est blessé par balle légèrement au ventre mais les otages sont saints et saufs.

Plus d’infos à venir…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.