L’Etat s’engage pour l’Office public de la langue occitane

Guilhèm Latrubesse
Guilhèm Latrubesse, conseiller régional Midi-Pyrénées (Parti Occitan)

Il aura fallu plus d’un an, une grève de la faim et la mobilisation de milliers de citoyen-nes pour enfin obtenir l’engagement de l’Etat pour créer l’Office Public de la Langue Occitane (OPLO) !

Après la Région Aquitaine, le Conseil Régional de Midi-Pyrénées a voté à l’unanimité en Commission Permanente l’entrée de l’Etat dans l’OPLO ! C’est une avancée supplémentaire dans la reconnaissance de la langue occitane puisque l’Etat participera aux côtés des régions, à son fonctionnement, à l’élaboration d’une politique linguistique publique mais aussi à son financement !

Pour Guilhem Latrubesse, conseiller régional EELV-POC, délégué aux affaires occitanes :

« L’arrêté préfectoral de constitution de l’Office Public de la Langue Occitane sera pris tout début septembre. Dès octobre, l’Ofici public de la lenga occitana pourra commencer ses travaux pour mettre en œuvre une politique linguistique publique et concertée en faveur de la sauvegarde, de la transmission de la langue occitane et de son usage ».

Gérard Onesta, Vice-Président EELV du Conseil Régional :

« Les fortes mobilisations partout en Auvergne, Provence, Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Midi- Pyrénées sont la preuve de l’attachement des citoyen-nes à la langue occitane et plus largement à nos langues régionales. La France est riche de sa diversité culturelle et linguistique. À l’heure où plusieurs langues régionales sont classées « en danger sérieux d’extinction » par l’UNESCO, l’annonce de la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires par la France va dans le bon sens. Enfin ! »

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.