Les problématiques du secteur 6

 Stationnement

Avec l’arrivée du Tram et les aménagements qui en découlent, il faut une réfection de certaines places et des zones de parking (Lafourguette, Lardenne…) supplémentaires.

La sécurité routière

Avec les travaux et les divers aménagements, le visage des rues et des grands axes évolue. Ces changements perturbent parfois les automobilistes (plans de circulation et aménagements temporaires) et créent des zones dangereuses (étroitesse des trottoirs, passages piétons sans visibilité…)

 

Transports en commun

Si des parties du secteur sont bien desservies avec le métro ou le Tram, d’autres le sont moins. Les riverains souhaitent lors des réunions de secteur davantage de stations vélos et sont très favorables à plus de transports en commun et à des modes doux de déplacement.

La saturation des écoles

Le secteur connaissant une densification importante par endroits, les habitants s’inquiètent du manque de place dans les écoles, qui semblent déjà surchargées.

Synthèse

Les riverains  expriment des inquiétudes du côté de la question du relogement à l’occasion des travaux du GPV et font part de leurs interrogations sur l’impact que pourrait avoir les divers projets autour de  Francazal sur leur secteur.

 

Quelques chiffres

887 personnes se sont inscrites aux réunions de la démocratie locale en 2011, soit 95 personnes de plus qu’en 2010. La moyenne de participation aux réunions de secteur est passée de 331 personnes en 2010, à 477 en 2011. 37 réunions ont été organisées en 2011 contre 70 en 2010.

 

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.