Les problématiques du secteur 3

Quartier Borderouge Toulouse

Les déplacements

Ce secteur connaissant une forte augmentation démographique, les déplacements se compliquent. Sur les Minimes, un plan de déplacements est à l’essai pour développer le déplacement multimodal. Certaines zones sont signalées accidentogènes par les habitants en partie à cause de l’augmentation du trafic et du manque d’aménagements de sécurité. Si certaines parties du secteur sont bien pourvues en dessertes transports en commun, d’autres sont isolées à l’exemple des Sept Deniers avec un bus, Lalande ou encore Ginestous.

 

Le stationnement

Que ce soit aux abords des nouvelles constructions ou des équipements comme autour de Job, les riverains soulèvent des problèmes de stationnement. La municipalité ne favorise pas les déplacements en voiture et donc les places de stationnement ne sont pas une priorité dans les aménagements, c’est un choix. Le nombre de places de parking dans les résidences ne semble pas non plus suffisant.

 

L’inondabilité

Comme dans le secteur 2, les réunions sur le Plan de Prévention des Risques d’Inondations (PPRI) ont mobilisé nombre de Toulousains du secteur, qui par endroit reste inondable et sans protection de digue.

 

La densification

La forte augmentation de densité que ce secteur connaît depuis quelques années engendre quelques problématiques, en plus des problèmes de stationnement. En effet, les habitants constatent que les immeubles «poussent comme des champignons» au mépris parfois d’un aménagement urbain concerté et équilibré. Cette densification rapide qui entraîne aussi des saturations dans les établissements scolaires, rend criant le déficit d’équipements publics et sportifs dans le nord.

Voilà pour les grandes lignes, d’autres problèmes sont soulevés comme la préservation de l’existant : maisons toulousaines, patrimoine maraîcher (N°515 du Journal Toulousain page 22 Borderouge), ou encore les nuisances de la déchetterie, l’entretien des espaces verts du secteur, l’avenir de la zone de Sesquières.

M.A Espa

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.