Les nouveautés de la rentrée scolaire à Toulouse

Moudenc-3
Photo : Franck Alix

A l’aube de la rentrée scolaire, le maire de la ville Jean-Luc Moudenc a communiqué ses priorités en matière d’éducation et les nouveautés de l’année 2015-2016.

 

“Premier poste budgétaire municipal avec 121 M d’euros annuels, l’Education figure parmi les 3 priorités du mandat de Jean-Luc Moudenc. La Ville de Toulouse compte 107 écoles maternelles et 95 écoles élémentaires publiques, soit au total 202 établissements. En 2015, près de 32.900 élèves sont inscrits dans les écoles publiques de la ville contre 32.000 en 2014. (Chiffres connus au 25 août 2015). Avec cette rentrée scolaire, la municipalité poursuit trois objectifs pour améliorer l’accueil des élèves : • renforcer les moyens humains, avec le recrutement de 17 Atsem et 30 AT • maintenir un haut niveau d’engagement financier pour soutenir les investissements dans les écoles avec un programme de travaux ambitieux • garantir un périscolaire de qualité. Des bassins scolaires pour mieux accueillir Le nombre d’enfants accueillis dans les écoles est en constante augmentation (4260 élèves de plus en 5 ans, soit 15,4 % de hausse). Cette forte progression des effectifs a conduit l’Education Nationale à accorder à la Ville de Toulouse l’ouverture de 52 nouvelles classes pour la rentrée 2015/2016. Le Maire, quant à lui, s’est engagé à ouvrir plus d’une nouvelle école par an (7 d’ici 2020) pour rattraper le retard en matière de création de nouveaux groupes scolaires. Afin de proposer un accueil de qualité, des bassins scolaires ont été créés par la municipalité en étroite collaboration avec les acteurs de la communauté éducative. Cette démarche innovante repose sur la solidarité entre écoles. Un bassin scolaire regroupe plusieurs groupes scolaires dont certains disposent encore de places libres et d’autres sont proches de la saturation. Chaque école de la ville est rattachée à un bassin scolaire, lui-même composé de 2 à 4 groupes scolaires. Quand l’école de rattachement est saturée, les enfants seront accueillis dans une école appartenant au même bassin scolaire que l’école de proximité. Ces régulations se font en concertation avec les partenaires (Ville, Education Nationale, syndicats et fédérations des parents d’élèves).

166M d’euros pour réhabiliter et créer des écoles

Afin de faire face aux besoins de population croissante et de réhabiliter ses écoles progressivement, la Ville de Toulouse a mis en place un programme ambitieux d’investissement à hauteur de 166 M€ sur cinq ans, tous travaux confondus. Plus d’une école par an sera construite, soit 7 écoles en 5 ans. Au total plus de 25 000 m² seront construits en cinq ans dans le but d’améliorer les conditions d’accueil des élèves et de travail des agents municipaux. Ces réalisations se feront dans le respect des rythmes de l’enfant.

Les projets de nouvelles écoles dans les années à venir :

Groupe scolaire Guilhermy, quartier Guilhermy

La future école Guilhermy, construite dans le quartier de Saint Simon, remplacera le groupe scolaire provisoire à la rentrée de septembre 2016.

Groupe scolaire Niboul, quartier Borderouge

Les travaux sont en phase d’appel d’offre. Ils devraient débuter fin 2015 pour une livraison au printemps 2017.

Groupe scolaire Reynerie Sud, quartier Reynerie

Le groupe scolaire de Reynerie Sud qui est actuellement en phase de conception, remplacera la maternelle Auriacombe et l’élémentaire Galia. Il verra le jour en janvier 2018.

Groupe scolaire La Cartoucherie, écoquartier la Cartoucherie

Le groupe scolaire de la Cartoucherie est actuellement en phase de conception. Il occupera un îlot entier face au mail végétalisé qui sera créé dans la ZAC. il verra le jour en septembre 2018.

Un nouveau menu sans viande disponible

Chaque jour, la Ville de Toulouse organise la restauration scolaire pour environ 30 000 enfants inscrits dans les écoles publiques. A compter du 1er septembre 2015, un menu sans viande alternatif au menu de base sera proposé dans les cantines des écoles maternelles et élémentaires de la Ville de Toulouse. Tout plat contenant un ingrédient carné pourra être remplacé, pour ceux qui le souhaitent, par un plat sans viande d’égale valeur nutritionnelle en matière de protéines (poisson, ovoproduit, steak végétaux, …). Au moment de la réservation du repas, les parents devront signaler ce choix. Cette solution pragmatique, validée à l’unanimité par les membres de Toulouse Fraternité – Conseil de la Laïcité, convient au plus grand nombre et permet ainsi à chaque enfant, quels que soient ses goûts et pratiques alimentaires ou ses convictions personnelles de bénéficier d’un repas complet et équilibré.

 

Recrutements et fonctionnement

Pour assurer le bon fonctionnement des écoles, la Ville de Toulouse a recruté : • 17 ATSEM • 30 adjoints techniques • 220 adjoints d’animation le midi et 370 le soir pour les CLAE maternels • 50 agents pour la sécurité routière aux entrées et sorties des écoles élémentaires • 9 chefs d’équipes • 3 cadres de coordination des agents municipaux La Ville de Toulouse consacre 121 Millions d’euros par an pour le fonctionnement des écoles et de la direction de l’Education ce qui représente 20% du budget. L’Education est le 1er budget de la Ville. ”

 

Le + : A l’occasion de la rentrée scolaire, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, visitera plusieurs écoles en compagnie de Marion Lalane – de Laubadère, adjointe en charge de l’Education.
En présence d’Hélène Bernard, Rectrice de l’Académie de Toulouse, il se rendra à l’école élémentaire Billières, 56 rue Gamelin puis il se déplacera à l’école élémentaire de la Juncasse 131 rue Louis Plana.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.