Le Téléphérique Urbain Sud de Toulouse entre dans sa phase concrète

Le SMTC et son mandataire de maîtrise d’ouvrage la SMAT enclenchent aujourd’hui une phase opérationnelle du projet de téléphérique urbain toulousain.

Il s’agit de choisir le groupement qui aura à sa charge la conception, la réalisation et la maintenance pour une durée de 20 ans du téléphérique urbain sud entre les stations Oncopole, CHU Rangueil et Université Paul Sabatier.
L’agglomération toulousaine va accueillir le premier projet de cette ampleur lancé en milieu urbain en France et qui représente probablement le plus gros investissement en matière de transport par câble aérien jamais réalisé en France.
Après celui de Brest dont les travaux sont actuellement en cours, ce deuxième projet de téléphérique urbain représente pour les transports en commun de l’agglomération toulousaine une première étape dans la réalisation de la Ceinture Sud du projet Mobilités 2025-2030. De par l’adaptation d’un mode de transport innovant à un contexte urbain, ce projet vise à améliorer la desserte en transport en commun des zones d’emploi du sud de l’agglomération toulousaine et l’interconnexion de ces territoires.
Parallèlement au lancement effectif et concret du projet, le SMTC s’applique à poursuivre son travail de concertation autour du projet. Des rencontres régulières sont organisées avec les entreprises et les institutions ainsi que des réunions avec les riverains des quartiers concernés.
« Par cette étape, le SMTC-Tisséo et la SMAT invitent donc les entreprises candidates à présenter leurs meilleures offres techniques et financières. Mais au-delà de l’aspect juridique et administratif, c’est surtout un symbole fort : le projet s’inscrit dans le concret. Son coût ne sera plus estimatif mais réel, sur la base des réponses apportées par les candidats et du choix que nous ferons d’ici la fin de l’année », souligne Jean Michel LATTES, Président du SMTC-Tisséo.

Calendrier
- D’ici le mois de mars, une première sélection de 4 candidats maximum sera effectuée sur la base de leurs références et de leurs moyens
- Les candidats sélectionnés recevront le cahier des charges du projet pour une analyse des offres durant l’été
- La sélection du titulaire sur la base des offres remises sera entérinée lors du comité syndical du 7 décembre 2016
- Par la suite, une phase d’études de conception démarrera en vue du lancement des procédures de DUP (Déclaration d’Utilité Publique) à la mi-2017
- La DUP est attendue pour la fin 2018 afin de pouvoir lancer les travaux
- La mise en service du téléphérique urbain sud est prévue pour début 2020



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.