JUILLET 2015 : UN BON DEBUT DE SAISON POUR LA DESTINATION HAUTE-GARONNE

Office Tourisme
Après l’annonce d’un contexte touristique national optimiste, il semblerait que l’activité en Haute-Garonne profite elle aussi de cette embellie.  

La centrale de réservation du Comité départemental du tourisme affiche des taux d’occupation à la hausse : + 3 points en juillet pour les gîtes ruraux. Ce sont les 3 premières semaines de juillet qui enregistrent les plus grosses augmentations, avec de nombreuses réservations de dernière minute dues à l’attraction de tarifs promotionnels et de bons plans proposés.

Les Maisons de la Haute-Garonne sont en progression avec + 16% de visiteurs pour celle du Comminges (sur l’A64) et + 6% pour celle du Lauragais (sur l’A61).

Le nombre de demandes et de visiteurs dans les offices de tourisme du département est lui aussi en augmentation, excepté pour Toulouse dont les activités ont été ralenties par la chaleur et Luchon qui avait bénéficié de l’effet Tour de France l’an passé.

Du côté des animations dans le département, Le Festival « 31 notes d’été », est toujours aussi plébiscité avec une moyenne de plus de 330 personnes par concert et 70 personnes pour les « rendez-vous découvertes touristiques» en avant concert. 28 dates sont programmées jusqu’au 21 août.
Au château de Laréole près de Cadours, ce sont des week-ends spectacles basés sur le théâtre, le cirque et la danse qui ont attiré plus de 3 400 personnes sur les 3 premières semaines. Fréquentation en progression en comparaison de l’an passé.
Les Olivétains, espace touristique et culturel à Saint-Bertrand-de-Comminges, a accueilli une exposition de peintures, dessins et sculptures signés Bernard Vié particulièrement appréciée du public qui exprime le souhait de revenir pour l’admirer de nouveau. Les Olivétains 2, lieu d’exposition, enregistre une hausse à ce jour de 60% des visiteurs (près de 2 000 personnes) grâce au renouvellement de l’exposition archéologique.
Du 10 juillet au 1er août, Saint-Béat accueille le 15ème Festival de la sculpture et du marbre. Les visiteurs sont venus beaucoup plus nombreux en ce mois de juillet, avec une fréquentation la première semaine représentant plus de la moitié des visiteurs de 2014. Cet engouement peut s’expliquer par l’excellente communication effectuée en partenariat avec la mairie de Luchon. Même si la clientèle est principalement locale, il faut souligner également une forte fréquentation étrangère.
Enfin, « Musique en vignes » a accueilli plus de 1800 spectateurs dans le vignoble AOP Fronton. Organisés depuis une dizaine d’année, leur succès va croissant.

Concernant les sites de visites, le beau temps a incité les touristes à fréquenter ceux proposant des activités en plein air, au dépend des musées. Animaparc enregistre une hausse de 50% du nombre de visiteurs. Tépacap suit la même tendance avec une progression proche de 40%. Ces deux structures ont réalisés d’importants travaux sur l’année pour proposer une offre plus variée et plus complète. Leurs efforts ont été payants puisqu’ils ont attiré une nouvelle clientèle. Tout comme le Village gaulois, qui connaît lui aussi une progression de sa clientèle. Une communication par e-mailing mise en place cette année a généré des répercutions positives. A contrario, le Muséum de Toulouse estime un recul de 20% de sa fréquentation et l’exposition sur le Canal du Midi à la Maison du Tourisme de Port-Lauragais enregistre une baisse de 4%.

Concernant les hébergements : les exploitants de campings sont satisfaits avec une progression constante de leur fréquentation sur le mois, essentiellement due à une augmentation du nombre de français principalement originaires de Midi-Pyrénées. A l’inverse des hôtels, les réservations de dernière minute et sur Internet ont fortement progressé.
Un constat identique pour les meublés avec une fréquentation à la hausse de la clientèle de proximité, originaire d’Aquitaine et de Languedoc-Roussillon. Les étrangers sont aussi plus présents (progression du nombre d’allemands).
Cependant, les hôteliers se disent moins satisfaits de leur activité sur l’ensemble du mois, avec un recul plus marqué sur la deuxième quinzaine de juillet. Si la clientèle étrangère est aussi nombreuse, les clients français font défaut. Les réservations de dernière minute ainsi que les réservations Internet n’auront pas permis un bilan positif. Les dépenses de restauration sont également à la baisse.

En résumé, un début de saison positif grâce aux conditions météorologiques très favorables, aux innovations et à l’offre d’activités toujours grandissante. Un confortement des réservations de dernière minute qui fonctionnent bien en fonction de la météo et des promotions mises en avant par les prestataires et des professionnels globalement optimistes.

” S’il se félicite de cette bonne saison en perspective, Didier Cujives, Président du CDT31, rappelle que les résultats du mois d’août confirmeront ou pas cette tendance. Le phénomène de réservation de dernière minute s’intensifie, cela demande une réelle adaptation à ce nouveau mode de consommation aussi bien pour notre centrale de réservation www.resa31.com que pour les acteurs privés. “

Source : Observatoire DAEDL – CD 31



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.