Incendie du bus Tisséo : pré-rapport de l’expert

Dans son pré-rapport, l’expert en incendie mandaté pour analyser la cause et l’origine probables du feu déclaré sur le bus conclut à une origine accidentelle due à une cause mécanique. L’expert a exclu une cause électrique (à l’origine de l’incendie subi par un bus de même série lors du sinistre du 13 février 2015).
Conclusions du pré-rapport : lors de l’expertise réalisée le 20 avril 2016, les experts ont constaté que l’incendie était localisé principalement à l’arrière de l’autobus et plus précisément sur le compresseur de climatisation.
Les dégâts occasionnés au reste de l’autobus par l’incendie ont été minimes, le conducteur ayant immédiatement appliqué les procédures de sécurité (coupure des énergies et arrêt immédiat de l’autobus).
Mesures prises : à la suite de ce pré-rapport, Tisséo Epic a décidé de mener une action immédiate en inspectant tous les bus de cette même série. Des actions correctives seront mises en place si nécessaire sur la base des conclusions du rapport final des experts et de l’inspection réalisée.
Rappel des faits : le samedi 16 avril 2016 à 12h 55, un incendie s’est déclaré sur un bus de marque HEULIEZ BUS type GX 317 roulant au GNV (gaz naturel pour véhicule). Celui-ci était en service commercial sur la ligne 74. Le conducteur a immédiatement arrêté le véhicule dans les conditions de sécurité requises permettant d’évacuer les six clients qui se trouvaient à bord. Les pompiers sont alors intervenus pour éteindre l’incendie.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.