Election de Jean-Louis Chauzy à la présidence du CESER

JeanLouisChauzyMonsieur Pascal Mailhos, Préfet de région, a procédé ce mercredi 27 Janvier à l’installation du nouveau CESER Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées composé de 213 membres. Jean-Louis Chauzy vient d’être élu Président avec 128 voix. Se présentait également Philippe Domy, ancien directeur du CHU de Montpellier, qui a obtenu 56 voix.

UNE GOUVERNANCE ADAPTÉE POUR RELEVER DE NOUVEAUX DEFIS

Dans les régions fusionnées, la loi prévoit pour les CESER une période transitoire de 2 années, allant du 1er Janvier 2016 au 31 Décembre 2017. Ainsi, le CESER LRMP est composé par addition des membres des anciennes assemblées. Dès l’annonce de la fusion des deux régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, les deux CESER, comme le rappelait Jean-Louis Chauzy, se sont rapprochés pour travailler ensemble et trouver un accord global qui respecte l’équilibre territorial, les différentes composantes avec une gouvernance partagée. Cet objectif atteint permet au nouveau CESER de continuer à jouer pleinement son rôle auprès de l’exécutif régional avec un partenariat renforcé, comme l’a confirmé la Présidente de Région Carole DELGA en s’engageant à associer le CESER à réfléchir aux grands thèmes sur lesquels la Région travaillera.

LA REAFFIRMATION DE L’INDEPENDANCE DU CESER

Jean-Louis Chauzy a tenu et tient à réaffirmer l’indépendance d’expression et l’autonomie de l’assemblée représentant la société civile organisée dans le cadre de la mission que lui a confié le législateur au cœur d’un dialogue régional renforcé avec la Région et l’Etat.

 

DES REPONSES URGENTES AUX PREOCCUPATIONS DES CITOYENS

Au cours de son intervention, Jean-Louis Chauzy a particulièrement mis l’accent sur l’urgence de répondre à une situation grave de conséquences : un taux de chômage de 12%, 11 500 jeunes exclus de l’appareil de formation.

Au-delà de cette préoccupation de tous les acteurs socio-professionnels, il souhaite que cette nouvelle assemblée puisse faire des propositions conséquentes pour le maintien des services publics en milieu rural, pour le renforcement des grandes filières économiques régionales  créatrices de richesses telles que l’agriculture et l’agroalimentaire, l’aéronautique, le numérique, le tourisme, la santé… pour le développement rapide des infrastructures de transport, LGV, TER et réseau d’autoroutes.

UNE CHARTE DE VALEURS INDISPENSABLE

Jean-Louis Chauzy a tenu à confirmer les valeurs du vivre-ensemble qui passent par l’implication de toute la société civile organisée et a rappelé à cette occasion l’élargissement des formations supérieures à la laïcité par des universités à Toulouse et Montpellier dont il a fait la promotion aux dirigeants d’entreprises, syndicalistes et cadres des collectivités territoriales et associations.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.