Secteur 1, des travaux, du renouveau et de la patience

«Les élus de secteur sont le lien entre les citoyens et la ville»

Le secteur centre est celui qui englobe le centre-ville de Toulouse. Vitrine de la cité, cœur de la vie toulousaine, ce secteur emblématique est, depuis maintenant quelques dizaines de mois, en profonde restructuration. Isabelle Hardy, adjointe au maire pour le secteur Centre, en charge également du Commerce et Artisanat sauf commerce ambulant, taxis, droits de voirie, de la commission départementale d’équipement commercial et de la direction de publication du bimestriel «Place du commerce». Rencontre.

Comment percevez-vous votre délégation d’adjointe au secteur 1 ?

Le rôle de l’adjoint de secteur est d’animer le processus de la démocratie locale. Les élus de secteurs sont le lien entre les citoyens et la ville, nous coordonnons la concertation avec les citoyens et les échanges entre les élus thématiques et les citoyens. L’adjoint de secteur est le chef d’orchestre de la concertation.

Quelles sont les particularités de votre secteur ?

Le centre bénéficie d’une très forte attractivité car il est le premier pôle commercial de la Région et rassemble la majorité des institutions et des lieux culturels de la ville, une université et des grandes écoles, des jardins remarquables comme Compans Caffarelli, le Grand Rond. C’est aussi un lieu festif… Les usagers du centre-ville sont bien plus nombreux que les 70 000 habitants.

De quelle manière travaillez-vous ?

Tous les adjoints de secteurs travaillent avec une équipe d’élus de quartier, nous sommes 8 élus sur ce secteur. Nous nous appuyons aussi sur les chargés de secteur et leurs équipes. Les adjoints de secteurs coordonnent les concertations, nous ne nous substituons pas aux élus thématiques. Par exemple, lorsque nous avons abordé les nuisances nocturnes dans le secteur, Jean-Paul Makengo, élu sur cette thématique, est venu mener les débats. De même qu’avec Daniel Benyahia sur le PLU, Stéphane Carassou sur le logement. Nous essayons d’être présents au maximum sur le terrain. Nous faisons des diagnostics en marchant avec les associations de riverains et de commerçants et le chargé de secteur.

Sur quel projet travaillez-vous en ce moment ?

Nous avons de nombreux projets structurants en ce moment : le Tram Garonne, le Parc Garonne, Matabiau, le PLU, Arnaud Bernard… Nous portons une attention particulière à Arnaud Bernard, en organisant des réunions thématiques spécifiques, par exemple dans le cas présent sur le commerce et la manière de le diversifier sur la zone, ou la question des logements.

Pour conclure, qu’avez-vous envie de dire aux habitants du secteur…

Il me semble que sur le centre-ville, nous sommes à la croisée des chemins. Après une période très chargée en travaux, nous commençons à pouvoir profiter du centre. Encore quelques mois de patience avant de pouvoir apprécier ce vers quoi nous tendons.

Quelques actions

Le défi propreté

L’Office de la tranquillité

Les médiateurs

La charte commerçants

La collecte des cartons

Le marché de Belfort

L’Espace d’Aubuisson

Le marché des Pelharots

Achèvement de la partie sud de rue Alsace Lorraine



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.