Aéroport de Toulouse Blagnac, le jackpot honteux des Chinois …

Debout La France Haute Garonne condamne, avec la plus grande fermeté, la vente par l’Etat de 49,9% de ses parts du capital de l’aéroport de Toulouse Blagnac au consortium chinois Symbiose. Cette cession, qui n’est pas sans rappeler celle des autoroutes par le gouvernement de Villepin, est inacceptable car il n’y avait aucune obligation à la faire si ce n’est pour un gain immédiat et dérisoire de liquidité. Inacceptable aussi car il n’aura pas été laissé l’opportunité à des entreprises et à des fonds nationaux ou locaux d’investir dans l’aéroport. Cette décision est d’autant plus déroutante que l’aéroport de Toulouse Blagnac est aussi l’aéroport d’Airbus et que l’on peut s’interroger sur ce nouveau voisinage et l’entente des deux entités.

 

David Saforcada

Secrétaire départemental de Debout La France

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.