Actes homophobes contre une expo LGBT : L’association L’autre cercle condamne

 

Philippe-Orillac
Philippe Orillac, trésorier de L’autre cercle

Le Conseil d’administration de la Fédération de l’autre cercle s’insurge contre la dégradation la nuit du 4 décembre de l’expo photo d’Olivier Ciappa organisée par l’autre cercle Midi Pyrénées à Toulouse majoritairement consacrée aux LGBT (Lesbienne – Gay –Bi – Trans) mais dont une photo sur le handicap a aussi été vandalisée.

C’est une violation de la loi, c’est une négation des citoyen-ne-s LGBT*, c’est une attaque contre l’art, mais c’est aussi la conséquence des propos tenus par des représentants associatifs et politiques qui légitiment ces débordements ; comparer le « lobby gay » à un « Daesh de la pensée unique », faire le parallèle entre le « mariage pour tous » et le « terrorisme ».

Alors que la France panse ses plaies après les tragiques événements des 11 janvier et 13 novembre, à la veille d’une consultation électorale nationale qui voit déjà des affirmations de retrait de subventions à des associations légitimes sur les champs de l’égalité entre les femmes et les hommes ou de lutte contre les LGBT*phobies, ces dérapages sont inquiétants et viennent assombrir l’action nationale de cohésion sociale et de construction d’un « vivre ensemble » respectueux de toutes et tous.

Nous remercions à ce titre la mairie de Toulouse qui a immédiatement pris des mesures pour ré-éditer les panneaux dégradés.

Nous rappelons que la question de la reconnaissance et du respect des homosexuel-le-s et transsexuel-le-s passera aussi par la sanction sans équivoque ni faiblesse de tout propos ou comportement déviant, insultant, agressif verbalement ou physiquement.

L’autre cercle est l’une des principales associations homosexuelles nationales, regroupant des professionnels, femmes et hommes, du secteur public et privé et des professions libérales, qui sont socialement responsables et cultivent un réseau solidaire et convivial dans toute la France. Créée en 1998, elle s’est fixée comme objectif la lutte contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie dans le monde du travail.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.