3 questions à François Chollet (secteur 3)

François Cholet

Vous connaissez bien le secteur 3…

Oui, j’ai été Maire de quartier de 2004 à 2008 sur les quartiers des Amidonniers, qui maintenant sont dans le secteur 1, le quartier des Minimes et des Sept Deniers.

Quelles sont pour vous les grandes problématiques du secteur ?
Chacun de ces quartiers a ses particularités. Les Minimes sont un faubourg, une voie d’entrée dans la ville qui a besoin d’une vie propre, d’une centralité par exemple autour de la place du marché aux cochons. Les habitants en avaient fait la demande, nous avions prévu de réaménager cette place. Il y a besoin aussi de cette centralité autour du théâtre des Mazades ou du centre culturel des Minimes. Il y a sur ce secteur un riche tissu associatif qui a besoin d’être davantage épaulé.

Que pensez-vous des réunions de la démocratie locale dans le secteur ?

Je pense qu’en termes de dialogue la démarche est positive, mais en matière de décision et surtout de réalisation, c’est assez faible.

Le bilan chiffré de la participation citoyenne

En 2011, le secteur nord a convoqué 70 réunions, soit vingt de plus qu’en 2010.

Le nombre d’inscriptions dans les commissions de quartier a considérablement augmenté en 2011. Il est stable pour les représentants d’associations tandis que la participation citoyenne des habitants connaît elle, une augmentation significative (+231), avec une nette mobilisation sur les commissions du second semestre 2011 (472 personnes).

La moyenne de participants lors des réunions semestrielles est passée de 257 en 2010 à 406 participants en 2011.

M.A. Espa

 

Quelques réalisations

JOB

Salle des Musiques Actuelles (SMAC)

Marchés de quartiers

Plus de crèches

Réhabilitation et construction d’écoles



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.