2e région de France pour son parc de production d’électricité renouvelable

energie-verte-eolienne-panneaux-solairesAvec un parc solaire qui s’est accru de 15% et un parc éolien qui a augmenté de 11% par rapport à 2014, la transition énergétique poursuit son développement dans la région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées. La consommation d’électricité régionale est marquée par une hausse de 3%, en raison de fortes variations de température par rapport aux normales saisonnières. Pour contribuer à la réussite de la transition énergétique et accomplir durablement sa mission de service public, RTE a investi plus de 170 millions d’euros en 2015 dans l’adaptation et le renforcement du réseau en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées.
Dotée d’importants moyens de production hydraulique (5 394 MW), photovoltaïque (1 281 MW) et éolien (1 038 MW), la région dispose du 2ème parc de production d’électricité d’origine renouvelable de France, qui représente 65% de ses installations de production d’électricité en région. En particulier, le parc de production solaire est le 2ème de France, derrière celui de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (1 594 MW). Côté éolien, la région a accueilli en 2015 le parc éolien catalan (66), en voie de devenir la plus grande ferme éolienne de France. Cependant, malgré le développement de ces installations, la production d’électricité d’origine renouvelable est en baisse de 11% en 2015, en raison de la forte baisse de la production hydraulique (-19%) liée à la faible pluviométrie.
La consommation d’électricité en 2015 est en augmentation de 3%, en raison de températures plus basses que la normale en début d’année et plus hautes que la normale en été. Pour les particuliers et les professionnels, la consommation progresse de 4% tandis que la consommation de l’industrie baisse de 2% et que celle des PME/PMI augmente de 2,4%.
Les fortes variations de la consommation et une production intermittente de plus en plus développée soulignent le rôle prépondérant de RTE dans l’équilibre consommation-production et la sécurité d’approvisionnement. Pour réussir à accomplir durablement ces missions et contribuer à la réussite de la transition énergétique, RTE a investi 170 millions d’euros en 2015 dans la région et prévoit d’investir plus de 1,1 milliard d’euros d’ici 2020.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.